Pourquoi le dioxyde de carbone (CO2) est-il le nutriment le plus important des plantes dans l’aquarium ?

Le dioxyde de carbone est la base de nutrition des plantes aquatiques, qui est complétée par des micro et macronutriments et par la lumière. Pour une croissance vigoureuse des plantes dans l’aquarium, l’équilibre entre tous les éléments est nécessaire. Dans la photosynthèse, le CO2 est produit à l’aide d’énergie lumineuse, en liaison avec de l’eau et des sucres (nourriture pour la plante). Au cours de ce processus, il y a une libération d’oxygène (O2), nécessaire à d’autres êtres vivants (bactéries, tous les animaux).

Dans l’air, la teneur en dioxyde de carbone est de 400 ppm environ (parties par million), actuellement constante. Il est donc toujours disponible en quantité suffisante et surtout permanente pour les plantes terrestres.

Sous l’eau, la situation n’est pas la même. En raison de la différence de pression partielle par rapport à l’atmosphère, la teneur en dioxyde de carbone dans l’eau se situe entre 2 et 4 mg/l lorsqu’il n’y a pas d’apport de CO2 complémentaire. C’est trop peu pour une bonne croissance des plantes aquatiques.

Dans la nature, on peut fréquemment observer cet effet. Dans leurs territoires d’origine, les plantes aquatiques tropicales forment souvent des « colonies » très concentrées aux endroits où s’infiltre de l’eau contenant du dioxyde de carbone. Dès que la teneur en dioxyde de carbone de l’eau est trop faible, les plantes subaquatiques disparaissent à nouveau de ces eaux.

Dans les aquariums, sans un apport complémentaire de CO2, il y a toujours un manque de ce nutriment important pour les plantes, puisque le taux recommandé pour une bonne croissance des plantes se situe entre 15 et 25 (jusqu'à 35) mg/l environ. On ne peut y remédier qu’en fournissant du dioxyde de carbone sous forme de gaz au moyen d’un système de CO2. Pour ce faire, les systèmes pour Entretien des plantes au CO2 dans les versions PROFLORA Bio CO2 ou sous forme de bouteilles de gaz sous pression dans les modèles Usage unique (u) et Rechargeable (m) sont très bien adaptés.

Vient alors sûrement l’objection légitime de certains aquariophiles : « Mes plantes poussent merveilleusement bien, même sans fertilisation supplémentaire au CO2 ».

Cet argument est certainement légitime, mais dans ce cas, il faut simplement connaître les conditions générales de l’aquarium en question. Dans les aquariums dotés d’un éclairage relativement faible et de plantes qui, par nature, poussent lentement, comme certaines espèces d'anubias, de fougères et de cryptocorynes, la quantité de CO2 produite dans l’aquarium par les poissons et les bactéries peut tout à faire suffire à la survie et à la croissance des plantes, mais elles n’auront certainement pas une croissance vraiment vigoureuse, comparées à des plantes identiques bénéficiant d'un apport supplémentaire de dioxyde de carbone.

Conclusion

Le dioxyde de carbone (CO2) est le nutriment le plus important pour les plantes aquatiques de nos aquariums. L’importance de l’apport complémentaire en CO2 est pourtant sous-estimée par certains aquariophiles. Pour pallier cette carence, on a besoin de dioxyde de carbone qui est fourni pour l'aquariophilie sous forme de bouteilles de gaz sous pression ou de BioCO2. Le CO2 liquide, comme nous l’expliquerons dans une série de cinq articles sur notre blog, n’existe pas dans des conditions normales (température : 20 °C et pression atmosphèrique : 1 bar ou 1013 hPa).

© 18.06.2016
Matthias Wiesensee
Matthias Wiesensee
M.Sc. Wirtschaftsinformatik

Social Media, Online Marketing, Homepage, Kundenservice, Problemlöser, Fotografie, Blogger, Tauchen, Inlineskating, Aquaristik, Gartenteich, Reisen, Technik, Elektronische Musik

Ma personne: Seit Teenagerzeiten mit Aquarien in Kontakt. Klassische Fischaquarien, reine Pflanzenaquarien bis hin zum Aquascape. Aber auch ein Gartenteich und Riffaquarien begleiten mich privat im Hobby. Als Wirtschaftsinformatiker, M.Sc. bin ich als Online Marketing Manager bei JBL für die Bereiche Social Media, Webentwicklung und der Kommunikation mit dem Anwender der JBL Produkte zuständig und kenne die JBL Produkte im Detail.

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.