Manque d’oxygène le matin

Le matin, les poissons se tiennent sous la surface de l’eau pour y happer de l'air. Quelque temps après que la lumière a été rallumée, les poissons nagent à nouveau normalement dans l’eau. Les causes typiques, comme la présence de nitrites, sont donc exclues. Si vous constatez cet effet tous les jours, le matin ou même la nuit en phase d’obscurité, c’est le signe évident d’un manque d’oxygène.

Les causes

Mais d’où vient donc ce manque d’oxygène ? D’abord, il faut vous demander si vous avez fait des changements dans l’aquarium ou dans sa population au cours des sept derniers jours, ou si vous avez utilisé de nouveaux produits. C’est souvent là que se cache déjà l'origine du problème. Les grands nettoyages, l’introduction de nouveaux poissons ou l’utilisation d’un nouveau produit d’entretien sont des facteurs qui peuvent déjà entraîner un manque d’oxygène. La forte consommation d’oxygène peut encore se maintenir à un niveau raisonnable dans la journée et ne pas être remarquée, car les plantes aquatiques produisent aussi de l’oxygène et neutralise cet effet. La nuit, elles deviennent des consommateurs supplémentaires et la teneur en oxygène chute donc nettement en dessous de 4 mg/l.

Dans la liste qui suit, nous allons revenir sur les différents facteurs d’influence qui peuvent entraîner un manque d’oxygène et qui vous serviront de guide pour votre recherche.

Plantes : la présence de grandes quantités de plantes dans l’aquarium est une cause fréquente, généralement sous-estimée. Pendant la journée, elles produisent de grosses quantités d’oxygène, mais la nuit elles « respirent » de l’oxygène tout comme les poissons et émettent du CO2. C’est la raison pour laquelle les bacs hollandais et les aquariums en aquascaping souffrent assez souvent de manque d’oxygène la nuit. Cette tendance est notamment remarquée dans les aquariums dont plus de 70 % de la surface du sol est plantée. Ceci ne doit pourtant pas vous empêcher d’avoir une plantation dense, car en fin de compte, elle apporte de nombreux avantages (pour en savoir plus, cliquez ici : Avantages des plantes aquatiques sur le biosystème ).

Décoration : si vous utilisez des éléments de décoration naturels, tels que des racines de bois ou des feuilles, celles-ci peuvent également générer une forte consommation d’oxygène. Plus le matériel organique introduit sera frais, plus les effets seront forts. Les bactéries se précipitent sur le matériel et tentent d'en ronger la surface. Ce processus entraîne une consommation accrue d’oxygène, induite par l’activité des bactéries et la dégradation des déchets azotés produits.

Algues : la forte croissance ou l’apparition soudaine d’algues dans l’aquarium fait que de l’oxygène est consommé la nuit, comme dans le cas des plantes. Lorsque les algues meurent, par exemple du fait d'une modification des paramètres de l'eau (privation de nutriments) ou de l'utilisation d'un produit anti-algues, on assiste à la production soudaine d’une grande masse biologique, qui doit être dégradée par les bactéries. Ce processus dévore de grandes quantités d’oxygène.

Températures élevées : en été, la température grimpe aussi dans l'aquarium, ce qui fait que la capacité de l’eau à absorber de l’oxygène diminue lentement. En cas de grosse consommation simultanée d’oxygène, ce changement peut déjà causer ce problème et on devra y remédier en faisant baisser la température (pour en savoir plus, cliquez ici : Attention, canicule ! Une raison de paniquer ? ).

Bactéries : dans le processus de dégradation du NH4 en NO2 puis en NO3, les bactéries travaillent à plein régime, ce qui génère une consommation d’oxygène, en raison des processus chimiques. Il n’est donc pas étonnant que les gros nettoyages et une pertubation de la flore bactérienne, de même que le remplissage d’un aquarium entraînent une augmentation de la consommation d’oxygène. Les surcroîts de contraintes mentionnés ci-dessus, dus à de nouveaux éléments décoratifs, à des algues ou à des plantes en décomposition, entraînent donc une augmentation du travail dans les processus de dégradation bactérienne et une énorme multiplication des bactéries, ce qui consomme de l’oxygène.

Produits d’entretien : avant d’utiliser un produit d’entretien ou de soin dans l’aquarium, y compris des médicaments ou des produits anti-algues, vous devez toujours lire attentivement le mode d’emploi. Ce n’est pas sans raison que la notice vous conseille l’utilisation le matin ou une aération supplémentaire. Il arrive fréquemment que des processus déclenchés par les ingrédients surviennent et influencent la teneur en oxygène, par exemple du fait de la décomposition des algues ou de la perturbation de la flore bactérienne. Quelques médias filtrants en font également partie. C’est la raison pour laquelle, il faut toujours respecter l’administration le matin pendant cette période et prévoir un contrôle régulier les jours suivants.

Poissons : les poissons respirent de l’oxygène. Beaucoup de poissons respirent beaucoup plus d’oxygène. Dans de nombreux courriers de lecteurs, nous voyons qu’une surpopulation constitue la cause la plus fréquente d’un manque d’oxygène lorsqu’elle s’accompagne en même temps d’une maigre plantation. Le problème ne peut pas être résolu sans mesures complémentaires (vous trouverez d’autres informations dans le passage ci-dessous) ou une réduction de la densité de population.

Nourrissage : pour manger, les poissons happent la nourriture. Mais on peut aussi constater un peu plus tard une augmentation de l'activité des branchies due à une forte respiration. Certains poissons reviennent souvent à la surface de l’eau et « pipent » l’air. Ce comportement a toutefois lieu dans le cadre de la recherche de nourriture et non à cause d’une carence. Observez le comportement des poissons une heure plus tard et, s’il était en relation avec l’alimentation, il aura disparu.

Comment vérifier la teneur en oxygène ?

Avec le JBL PROAQUATEST O2 Oxygène vous pouvez contrôler la teneur en oxygène de l’eau de votre aquarium. Avec 2 fois 6 gouttes de réactif, vous aurez le résultat en seulement 30 secondes et pourrez comparer la couleur obtenue avec un nuancier. La teneur en oxygène peut être contrôlée toutes les semaines avant un changement d’eau ou en cas de problèmes urgents aux moments indiqués ci-dessous. Notez les résultats et, à la fin, comparez les valeurs :

  • Le matin, une demi-heure avant d’éteindre la lumière.
  • Dans la journée, lorsque l’éclairage a été allumé au moins 3 heures.
  • Le soir, une demi-heure avant d’éteindre la lumière.
  • La nuit, lorsque la lumière est éteinte au moins pendant 3 heures.

De cette manière, vous reconnaîtrez vite si le pipage de l’air le matin est dû à un manque d’oxygène nocturne.

La solution

Dans les paragraphes précédents, vous avez appris comment détecter un manque d’oxygène, à quoi il est dû et quelles étapes sont nécessaires à l’analyse. S’il y a urgence à agir, les mesures suivantes pourront être prises pour y remédier :

Modifier la sortie du filtre : le moyen certainement le plus simple est de positionner la sortie de votre filtre intérieur ou extérieur de manière à ce que le courant agite fortement la surface de l’eau. La sortie pourra alors être placée au-dessous de la surface de l’eau ou dirigée en biais vers le haut.

Installer une pompe à membrane : l'aération active de l’aquarium à l’aide d’une pompe à membrane (p. ex. JBL ProSilent a200 ) assure non seulement une circulation supplémentaire de l'eau, mais apporte aussi de l'oxygène frais de l'atmosphère et peut créer une amélioration en quelques minutes seulement. En cas de problèmes nocturnes, il est donc recommandé de laisser fonctionner la pompe à membrane pendant la phase d’obscurité. Certains filtres offrent la possibilité d’installer des diffuseurs ( JBL VenturiSet 12/16 ) sur la sortie, ce qui permet également un apport d’air dans l’eau.

Comprimés d’oxygène : les comprimés d’oxygène comme les JBL OxyTabs ne sont pas conçus pour résoudre les problèmes d’oxygène dans les aquariums et n’offrent qu’un enrichissement passager en oxygène. Ils sont utilisés lorsqu’aucun équipement technique ou courant électrique n’est à portée de main, par exemple, pendant un transport de poissons ou un transfert de courte durée dans un seau.

Augmenter le nombre de plantes : l’installation de plantes aquatiques supplémentaires dans l’aquarium peut également être une solution utile sur le long terme et un moyen d’apporter de l’oxygène dans l’eau par voie naturelle, à savoir la photosynthèse.

Oxydateurs : sans équipement technique particulier, mais en recourant à des produits chimiques, vous pouvez enrichir la teneur en oxygène de votre aquarium en continu avec ce qu’on appelle des « oxydateurs ».

Éliminer les causes : en plus des mesures réactives mentionnées, on ne doit pas négliger d’éliminer la cause réelle du problème et donc d’empêcher celui-ci de persister. Outre les nouveaux éléments décoratifs installés, les produits utilisés et les traitements actifs, vous devrez également vérifier la présence de « coins pourris » dans l'aquarium et en retirer les éléments végétaux morts, les algues et l’humus. Vous réduirez ainsi la charge de travail des bactéries, ce qui aura pour effet de réduire le problème durablement.

Risque de confusion

Dans de nombreuses demandes d’aide, des aquariophiles nous signalent un manque présumé d’oxygène. Après une courte analyse, il s’avère qu’il s’agit la plupart du temps de problèmes typiques de nitrites qui sont apparus à cause d’une surpopulation ou d’une perturbation de la flore bactérienne. Relisez donc pas à pas les points mentionnés et apprenez à les différencier et à déterminer la cause du problème.

Utilisez la fonction de commentaire si d’autres aspects vous viennent à l’esprit ou si vous souhaitez approfondir avec nous un sujet spécifique.

© 06.09.2018
Matthias Wiesensee
Matthias Wiesensee
M.Sc. Wirtschaftsinformatik

Social Media, Online Marketing, Homepage, Kundenservice, Problemlöser, Fotografie, Blogger, Tauchen, Inlineskating, Aquaristik, Gartenteich, Reisen, Technik, Elektronische Musik

Ma personne: Seit Teenagerzeiten mit Aquarien in Kontakt. Klassische Fischaquarien, reine Pflanzenaquarien bis hin zum Aquascape. Aber auch ein Gartenteich und Riffaquarien begleiten mich privat im Hobby. Als Wirtschaftsinformatiker, M.Sc. bin ich als Online Marketing Manager bei JBL für die Bereiche Social Media, Webentwicklung und der Kommunikation mit dem Anwender der JBL Produkte zuständig und kenne die JBL Produkte im Detail.

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.