Nouveautés

Beaucoup de pluie - beaucoup d'algues dans le bassin de jardin ?

Comme nous l'évoquions il y a quelques jours, l'apport de phosphore annuel s'élève à 2683 mg au m², ce qui correspond à 8229 mg de phosphate au m² (calculé d'après des données de l'Office fédéral allemand de l'environnement 2005). Les apports atmosphériques en sont l'une des sources, ce qui explique que beaucoup de pluie entraîne également un certain apport de phosphate.

Autre source pour le bassin de jardin : naturellement, les sols de nos jardins, appelés terre végétale ou hortisol (du latin hortus = jardin et sol = terre), qui sont généralement riches en nutriments. Dans nos jardins, les fortes précipitations entraînent inévitablement des phosphates issus du sol vers l'eau du bassin, si le bassin n'est pas légèrement plus élevé que le niveau du jardin environnant.

Beaucoup de pluie signifie donc très souvent des apports d'éléments nutritifs pour les bassins de jardin. Même si nous ne le percevons pas directement parce qu'il manque (encore) pour ainsi dire le « moteur de croissance » des algues à cause des basses températures et du ciel couvert, il suffira de quelques journées chaudes et ensoleillées pour que nous soyons confrontés bien vite à une croissance d'algues extraordinaire.

C'est donc le meilleur moment pour prendre des mesures préventives. Avec JBL PhosEX Pond Direct , l'excès de phosphate disponible pour les algues est directement et efficacement absorbé. Pour le long terme, il est recommandé d'équiper à demeure le filtre avec JBL PhosEX Pond filter pour obtenir l'exportation nécessaire des nutriments.

Veillez bien à ce que l'effet tampon de l'eau du bassin soit suffisant !

© 02.06.2013 JBL GmbH & Co. KG