Nouveautés

Les algues et les phosphates – y-a-t-il vraiment un lien ?

Au début du test, une petite quantité d’algues filamenteuses est déposée dans un petit aquarium et on remplit celui-ci avec de l’eau exempte de phosphates, comme montré sur la première photo. On contrôle cela avec le JBL Test PO4 sensitive Phosphates

Dans la deuxième étape, on donne aux algues du JBL AlgoPond direct (*). Les algues sont endommagées par l’oxygène dégagé et meurent.

Au bout de 40 heures, suivant le processus de cet essai, la teneur en phosphate a été vérifiée et la valeur mesurée atteignait plus de 1,8 mg de phosphate par litre. Ce phosphate provient uniquement des algues mortes.

Si après un traitement anti-algues, aucune mesure n’est prise pour limiter les phosphates, par exemple avec JBL PhosEX Pond Direct , le propriétaire du bassin ne tardera pas à voir réapparaître le prochain fléau d'algues.

(*) Étiquetage conforme à la directive européenne 98/8/CE : Utiliser les biocides avec précaution ! Toujours lire l'étiquette et l'information sur le produit avant l'utilisation.

© 17.07.2013 JBL GmbH & Co. KG