Plantes de bassin

Les plantes - les auxiliaires les plus efficaces qui soient

Les plantes de bassin ne sont pas seulement belles, elles aident aussi votre bassin à bien fonctionner biologiquement et à avoir de bons paramètres d'eau. Même si de nombreux poissons adorent dévorer les plantes du bassin, n'hésitez pas à prévoir des plantes dans votre bassin.

Si vous avez la possibilité d'entretenir des plantes dans votre bassin, dans l'eau, sous l'eau, dans la zone marécageuse, partout, faites-le ! Les plantes vous aideront à maintenir l'eau claire et à lutter contre les algues. Pour pousser, les plantes ont besoin d'azote (ammonium et nitrates) et de phosphates (PO4), des substances qu'elles extraient de l'eau du bassin. Les algues font également partie des plantes et ont besoin de la même nourriture, mais si vos plantes poussent bien, les algues manqueront de nourriture et ne pourront pas pousser correctement. Une manière toute simple de lutter contre les algues !

Les tueurs de plantes : vos poissons !

Le seul problème que vous aurez sera celui de l'appétit féroce de vos poissons pour la verdure. Si vous ne plantez que peu de plantes immergées, vous n'en tirerez de plaisir (et d'utilité) que pour un court moment. Les poissons rouges et les carpes koï auront vite découvert ces friandises et les auront totalement exterminées. Si les plantes sont en plus grande quantité, vous aurez une bonne chance de les voir pousser plus vite qu'ils ne pourront les dévorer. En l'occurrence, les plantes de la zone marécageuse ont de nettement meilleures chances de survie. Elles ont certes les pieds dans l'eau, mais poussent au-dessus de la surface de l'eau. Les poissons doivent donc sauter assez loin hors de l'eau pour les atteindre ! L'important dans ce cas est simplement que les racines des plantes soient dans l'eau pour pouvoir atteindre les nutriments présents dans l'eau.

Plantes mortes = nourriture pour les algues

Les plantes mourantes, par exemple les nénuphars à l'automne, devront être immédiatement retirées du bassin. En effet, les nutriments absorbés pendant la croissance sont restitués à l'eau après le dépérissement de la plante et fertilisent alors les algues.