Aération du bassin - Au secours, mon bassin étouffe !

Aération du bassin - Au secours, mon bassin étouffe !

Vous êtes-vous déjà demandé si les bactéries au fond de votre bassin recevaient suffisamment d'oxygène ? Non ? Alors, vous n’êtes pas le seul ! Nous, les propriétaires de bassins, nous ne sommes généralement concernés par le thème de l'oxygène que quand les poissons viennent piper l’air à la surface de l'eau en plein été ou si quelque chose s'est mal passé et que des poissons sont morts. Et pourtant, l’oxygène est effectivement le facteur le plus important dans votre bassin ! Prenez quelques minutes pour devenir un expert en matière d’oxygène.

Commençons par quelque chose de simple : si vous posez un verre d’eau sur la table, l’oxygène de l’air (21 % de teneur en O2) va se dissoudre dans l’eau. La concentration maximale d’oxygène dépend de la température. À 20 °C, 9,1 mg/l d'oxygène peuvent se dissoudre dans votre verre d'eau ou votre bassin. Lorsque la température est plus élevée, le chiffre diminue, lorsqu’elle est plus basse, il augmente. En hiver, il est donc très important pour votre bassin que les couches d’eau inférieures, où la température est la plus basse et la teneur en oxygène la plus élevée, ne soient pas mélangées. C’est pourquoi, vos pompes ou votre aérateur ne doivent JAMAIS se trouver à l’endroit le plus profond du bassin, mais à environ 60 cm au-dessus. Si vous agitez fortement votre verre, la teneur en oxygène va également augmenter, car le mouvement agrandit la surface, comme les vagues sur la mer ou le lac. Pour votre bassin, chaque gargouille, cascade ou ruisseau augmente la surface d’eau de votre bassin et donc la teneur en oxygène.

Il existe quelques situations où une aération supplémentaire du bassin, n’est pas seulement agréable, mais absolument obligatoire !

1. Plein été

La hausse des températures fait baisser la teneur en oxygène dans l'eau. Si votre bassin a plus de 100 cm de profondeur, l’eau plus fraîche se trouvera dans le fond et la teneur en oxygène y sera donc plus élevée. Encore une fois, ne placez PAS d'aérateur à l'endroit le plus profond, sinon toutes les couches d'eau vont se mélanger.

2. Hiver

En hiver aussi, la teneur la plus élevée en oxygène se situe dans la couche d’eau la plus profonde. Comme l’eau à 4 °C a la densité la plus forte et qu’elle est donc la plus lourde, c’est là que vos poissons se tiennent. D’autres habitants du bassin, par exemple les grenouilles, passent également la plus grande partie de l'hiver dans la boue au fond du bassin et ne remontent que très rarement pour respirer. Toutefois, si votre bassin gèle complètement, vous pourrez avoir des problèmes d’oxygène. Plus votre bassin est petit et peu profond, plus vous aurez de risques de rencontrer des problèmes d’oxygène. Il est tout à fait simple d’y remédier : fabriquez ou achetez un dispositif antigel (cloche en polystyrène) et achetez une petite pompe à air (p. ex. JBL PondOxi-Set ) qui diffusera de l’air dans l’eau de votre bassin par l’intermédiaire d’un tuyau et d’un diffuseur. D’une part, les bulles d’air ascendantes aèrent directement l’eau de votre bassin et, d’autre part, elles agitent la surface du bassin qui, en liaison avec le dispositif antigel, ne gèlera plus à cet endroit, même en cas d’hivers très rigoureux.

L'aération empêche le bassin de geler

3. Efflorescence algale

Si vous faites partie des malheureux propriétaires de bassin dont l’eau est complètement verte (algues flottantes) ou dont le fond est à peine visible à force d’algues filamenteuses, voici ce que vous risquez : pendant la journée, toutes les algues produisent allègrement de l’oxygène. La nuit, en revanche, elles consomment de l’oxygène, même si ce n’est pas autant qu’elles n’en produisent le jour. En cas de forte croissance des algues, la teneur en oxygène peut avoir été tellement épuisée que les poissons auront du mal à respirer.

Algues filamenteuses dans le bassin
Algues flottantes dans le bassin

4. Lutte contre les algues

Si vous avez utilisé un produit anti-algues, les algues mourantes seront décomposées par des bactéries, à moins que vous ne les retiriez du bassin. Le processus de dégradation dévore d’énormes quantités d’oxygène et risque fort de causer des problèmes d’oxygène dans votre bassin. Il est donc VIVEMENT recommandé d'avoir une aération supplémentaire dans le cadre d'une lutte contre les algues.

5. Nourrissage

Normalement, lorsque la température de l’eau est de 10 °C, vos poissons ont besoin de 45 mg/l d’oxygène par kilo de poisson et par heure (une carpe koï de 30 cm pèse environ 470 g, une de 60 cm environ 3,8 kg). À 20 °C, les besoins en oxygène doublent eux aussi et passent à 90 mg/l par kg/h, mais il est important de savoir qu’en été, lorsque les températures sont élevées, vos poissons en ont besoin de 500 mg/l par kg/h quand ils mangent (dès 20 °C) ! Donc justement au moment où vous avez les teneurs en oxygène les plus basses dans votre bassin à cause des hautes températures.

6. Décomposition de la vase

Rares sont les bassins qui ne contiennent presque pas ou pas du tout de vase dans le fond. Malheureusement, les feuilles et les plantes en décomposition en fournissent toujours plus. Les bactéries en présence aimeraient bien dégrader la vase de votre bassin, mais elles ne trouvent souvent pas assez d’oxygène au fond du bassin et ne peuvent donc pas opérer efficacement. Plus la teneur en oxygène de l’eau du bassin est élevée, plus les processus de dégradation bactérienne sont efficaces au fond du bassin, même si l’aération de votre bassin ne doit PAS atteindre le fond.

La carence en O2 dans le fond de l'eau entraîne des processus de putréfaction dans le bassin
Putréfaction pour cause de carence en O2

7. Bassins à carpes koï

Différents des bassins de jardin « normaux », les bassins à carpes koï ont généralement une autre forme. Ils ne présentent généralement pas de zones d’eau peu profondes et les parois du bassin sont souvent abruptes. De ce fait, la surface de l’eau est assez petite par rapport au volume d’eau. L’oxygénation naturelle ne sera définitivement PAS suffisante.

En vous aidant d'un test d'oxygène (p. ex. JBL PROAQUATEST O2 Oxygène ), vous pouvez obtenir un aperçu de la teneur en oxygène de l’eau de votre bassin. Ne prélevez pas l’eau uniquement à la surface du bassin, mais essayez (oui, ce n'est pas facile, mais amusant) de prélever un échantillon d’eau au fond du bassin. Les valeurs de O2 inférieures à 3-4 mg/l sont critiques pour vos poissons. Si votre bassin ne dispose pas d'un complément de mouvement d’eau par le biais d’une gargouille, d’un ruisseau ou d’une petite cascade, vous devrez acquérir un aérateur en supplément. C’est un petit investissement aux effets extrêmement positifs !

Astuce : un petit auxiliaire intelligent : le JBL PondOxi-Set contient tout ce dont vous avez besoin pour aérer votre bassin en été : pompe à air, 10 m de tuyau à air, diffuseur, et très utile : un flotteur avec lequel vous pouvez positionner le diffuseur à la profondeur souhaitée. Le flotteur est également disponible séparément sous le nom de JBL Flotteur + anticoude .

JBL PondOxi set
© 07.11.2021
Heiko Blessin
Heiko Blessin
Dipl.-Biologe

Tauchen, Fotografie, Aquaristik, Haie, Motorrad

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.