Trop ou pas assez ? Voilà la bonne quantité de nourriture !

Vous vous êtes sûrement déjà posé à vous-même cette question. Est-ce que je suis maintenant rassasié(e) ou est-ce que j’ai encore faim ? Les poissons aussi consomment beaucoup de nourriture lorsque l’offre est abondante. Pourtant, ils sont souvent beaucoup trop peu nourris. L’activité alimentaire dépend du métabolisme. Contrairement à l’humain, les poissons sont des animaux à sang froid. La température ambiante régit l’intensité de leur métabolisme. En été, il est nettement plus rapide qu’en hiver. C’est pourquoi il faut adapter leur nourrissage à la saison. Une alimentation équilibrée assurera non seulement une croissance adaptée à l’espèce et un maintien de toutes les fonctions des poissons, mais aussi une grande résistance aux maladies.

Faits et chiffres sur le nourrissage

  • La fréquence de nourrissage doit être adaptée à la saison. S'il fait entre 5 et 10 °C, vous ne nourrirez les poissons qu’une ou 2 fois par semaine, s’il fait entre 10 et 15 °C, de 3 à 6 fois par semaine, et si la température est supérieure à 15 °C, entre 1 et 4 fois par jour. Les alevins seront même nourris de 4 à 6 fois par jour. La quantité de nourriture correspond toujours à la ration quotidienne, répartie en plusieurs nourrissages. En hiver, cette quantité correspond à la ration hebdomadaire. Vous ne donnerez donc pas 4 fois la quantité quotidienne, mais chaque fois seulement 1/4 par nourrissage. La nourriture doit toujours être adaptée à la taille de la bouche des poissons et facile à saisir. Vous donnerez donc un aliment de moins grosse taille aux poissons plus petits et aux alevins qu’aux grands poissons. Le type et la composition de la nourriture dépend des animaux : les esturgeons, par exemple, se nourrissent de micro-organismes vivant au fond de l'eau, alors que les carpes koï sont plutôt végétariennes et que les poissons rouges mangent tout ce qu’on leur donne. Pourtant, ils sont faits pour une alimentation végétale. Il faut donc particulièrement prêter attention à la proportion protéines/graisses. Dès que les poissons sont actifs, vous pouvez leur donner à manger. Le mythe selon lequel les poissons ne doivent plus être nourris en automne/hiver est faux. La plupart des poissons montrent déjà une activité entre 5 et 15 °C et veulent se nourrir. En hiver, utilisez un aliment spécial hiver qui soit facile à digérer malgré la lenteur de leur métabolisme.

En dépit de tous les calculs, la formule pratique « Ne donner que la quantité ingérée en 5 minutes » a sa légitimité. De cette façon, vous pouvez voir si la quantité actuellement calculée n’est tout de même pas trop importante et si l'excédent de nourriture pollue inutilement l’eau. Utilisez le calcul suivant comme base :

exemple, une carpe koï de taille moyenne (40 cm) qui pèse environ 1000 g. Elle a donc besoin d'environ 20 g de nourriture par jour (température entre 15 et 30 °C), ce qui donne, pour une population de 20 koïs, une ration quotidienne de 400 g de nourriture qui seront répartis en 3 nourrissages de chacun 133,33 g (matin, midi et soir).

Cette quantité suffit à couvrir les besoins de base des animaux et leur permet une croissance saine, sans embonpoint. Pour cela, nous recommandons une proportion protéines/lipides de 4 pour 1, p. ex. pour leur Aliment de base .

Pour savoir comment déterminer leur poids avec un récipient adéquat si vous n'avez pas de balance, cliquez ici : Comment calculer le poids de mes poissons ?

© 01.09.2015
Matthias Wiesensee
Matthias Wiesensee
M.Sc. Wirtschaftsinformatik

Social Media, Online Marketing, Homepage, Kundenservice, Problemlöser, Fotografie, Blogger, Tauchen, Inlineskating, Aquaristik, Gartenteich, Reisen, Technik, Elektronische Musik

Ma personne: Seit Teenagerzeiten mit Aquarien in Kontakt. Klassische Fischaquarien, reine Pflanzenaquarien bis hin zum Aquascape. Aber auch ein Gartenteich und Riffaquarien begleiten mich privat im Hobby. Als Wirtschaftsinformatiker, M.Sc. bin ich als Online Marketing Manager bei JBL für die Bereiche Social Media, Webentwicklung und der Kommunikation mit dem Anwender der JBL Produkte zuständig und kenne die JBL Produkte im Detail.

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.