Expédition Océan Indien

Présentation de l’Expédition JBL 2018 dans l’Océan Indien et inscription

Cette expédition de 16 jours nous conduira vers des destinations de rêve dans ou sur les bords de l’Océan indien. La meilleure période de voyage pour les quatre destinations de cette expédition sera le mois d'octobre. Contrairement aux expéditions précédentes, il n'y aura pas de nuit passée à la belle étoile en hamac ou en sac de couchage. Le prix de participation à l'expédition JBL à partir de Francfort s'élève à 4 500 euros (le prix exact ne sera fixé que mi-2017).

Mise à jour concernant l'Expédition JBL dans l'océan Indien

  1. Période de voyage : l’expédition se déroulera entre mi-octobre et fin octobre 2018. Le départ aura vraisemblablement lieu le vendredi 19/10/2018, vol Condor à partir de Francfort. Le vol de retour est prévu pour le matin du 4/11/2018 à 7 h 45 à Francfort, également avec Condor. Ce planning est basé sur les plans de vol actuels et ne sera définitif que fin 2017 pour 2018.
  2. Modification du déroulement du voyage : nous laisserons de côté le Mozambique et le remplacerons par une observation des requins-baleines au nord de Madagascar, près de Nosy Be. Le Mozambique a de très mauvaises liaisons aériennes et nous coûterait trop de temps inutilisable. Nosy Be nous donne une journée supplémentaire pour observer les requins-baleines.
  3. Nouveauté sur l'itinéraire : l’île de la Réunion, au milieu de l’océan Indien ! En examinant toutes les liaison aériennes possibles, nous avons constaté (merci à Monsieur Barth du « Flugpoint Mannheim » !) que le mieux était pour nous de démarrer à l’île Maurice, puis de nous rendre directement dans le nord de Madagascar à l’île de Nosy Be en passant par la Réunion, avant de poursuivre vers le centre de Madagascar et pour finir, aux Seychelles d’où le vol de retour sera direct pour Francfort ou d’autres pays. Et du moment que nous serons à la Réunion, nous profiterons aussi de cette occasion pour admirer de plus près la forêt tropicale et la mer. Nous resterons donc une nuit sur cette île isolée au milieu de l’océan et située encore à 1000 km au large de la côte est de Madagascar.
  4. Nombre de participants : les possibilités de transport sur l’île de Madagascar nous obligent à limiter le groupe à 15 participants.
  5. Prix du voyage : encore à l’étude. Les vols directs avec Condor nous font faire quelques économies sur le budget.

Mozambique

Nous survolerons l’Afrique du Sud en direction de Maputo, capitale du Mozambique. De là, nous poursuivrons vers le nord pour deux jours à Tofo, en bord de mer. L’attraction phare sera le requin-baleine, que l’on est presque sûr de rencontrer en octobre. Nous pourrons plonger avec les plus gros poissons du monde et observer de très près leur manière de se nourrir en avalant 6000 litres de plancton. Même si ces animaux, qui peuvent atteindre 13 m de long, ne sont pas des occupants typiques des aquariums, tout amateur de nature sera heureux de voir en vrai ces poids plume de 12 tonnes. Les récifs en eaux peu profondes, où nous ferons également des analyses d'eau de mer, intéresseront les adeptes du tuba, les récifs à 25 m de profondeur enchanteront les plongeurs sous-marins.

Madagascar

Avec ses 1600 km de longueur, ce deuxième plus grand pays insulaire du monde présente une diversité incroyable de biotopes qui ne peuvent être visités qu’en effectuant de nombreux jours de voyage en voiture ou un grand nombre de vols à l’intérieur du pays. Nous nous limiterons à trois jours entiers dans une région de la partie est de l’île (Parc national d’Andasibe), qui présente une biodiversité incroyable et une grande densité d’individus reptiles et amphibiens. En premier, naturellement, les beaux geckos diurnes et les nombreuses variétés de caméléons que nous voulons observer. Les aquariophiles aussi y trouveront leur compte : dans les ruisseaux et les rivières vivent des espèces endémiques de poissons et d’invertébrés que nous trouverons sûrement aussi. L’eau de certains torrents est si claire qu’elle permet les observations en snorkeling.

Île Maurice

En à peine deux heures de vol, nous atteindrons l’île Maurice, une île de rêve. Nous aurons deux jours entiers pour prospecter les récifs coralliens et la forêt tropicale au cœur de l’île. L’importateur de JBL sur place, qui connaît tous les recoins de l'île, nous donnera la possibilité de découvrir les meilleurs spots de l’île en un temps record. Les récifs coralliens sont très intéressants, aussi bien pour les plongeurs PMT que pour les plongeurs avec bouteille. Nous voudrions comparer les paramètres de l’eau avec ceux du Mozambique et des Seychelles et établir un parallèle avec la croissance des coraux.

Les Seychelles

Pour clore l’expédition, nous poursuivrons par avion de l’île Maurice vers les Seychelles, à 1800 km au nord et directement sous l’équateur, que les rochers de granit et les tortues géantes ont rendues célèbres dans le monde entier. De l’aéroport de Mahé, nous nous envolerons pour la petite île de Praslin, une base idéale pour nos prospections. Recouverte d'une forêt tropicale dense, l’île offre des anses pittoresques où nous pourrons aussi faire des mesures de lumière sous l’eau. Une excursion nous emmènera sur l’île de la Digue. Parmi les îles des Seychelles, elle est certainement celle qui renferme les plus belles formations de granit. Depuis les Seychelles, nous prendrons ensuite le chemin du retour par vol direct vers l’Allemagne ou vers les autres pays d’origine des participants.