Résolution des problèmes d'algues en eau de mer

Résolution des problèmes d'algues en eau de mer

Les algues font partie intégrante d’un biotope marin exactement comme les coraux. Ce n’est que lorsque les algues deviennent envahissantes qu’il faut prendre des mesures pour les combattre. Les algues marines étant multiples et diverses, nous vous expliquons ici comment réagir aux différentes sortes.

  • Fadenalgen

    Les algues filamenteuses

    Elles ne sont gênantes que lorsqu’elles deviennent trop nombreuses. Quelques algues filamenteuses ont aussi des avantages : elles servent de nourriture à des poissons consommateurs d’algues comme les poissons-chirurgiens et extraient du phosphate de l’eau. Si elles prolifèrent trop, il faudra vérifier la teneur en fer de l’eau ( JBL Test Fe fer ). Si vous utilisez un réacteur à calcaire, vérifiez la quantité d’eau qui arrive du réacteur calcaire dans l’aquarium. S’il y en a trop, il y aura trop de CO2 libre qui parviendra dans votre aquarium et fera pousser les algues filamenteuses.

  • Caulerpa

    Les caulerpes

    Les caulerpes à tige rampante (du genre Caulerpa) sont très décoratives, mais présentent aussi des inconvénients. Elles poussent extrêmement vite et peuvent recouvrir vos invertébrés et les étouffer. Elles fixent de nombreux phosphates et nitrates et, pour cette raison, sont parfois cultivées dans des « filtres à algues » spéciaux où elles peuvent croître librement. Si les caulerpes prolifèrent trop, elles doivent être partiellement éliminées. Mais attention : si vous « arrachez » des écheveaux d'algues, vous déchirerez les cellules des algues et les sucs cellulaires contenant les phosphates et nitrates précédemment fixés retourneront dans l’eau de votre aquarium. Donc n’effectuez surtout pas de « grandes actions d’élimination des algues », faites-le toujours par petites étapes. Vous n’aurez ainsi aucun phénomène secondaire négatif.

  • Kieselalgen

    Les algues siliciques

    Les algues siliciques (diatomées) forment de fins dépôts de couleur brune, généralement sur le fond de l’eau. Elles ont besoin d’acide silicique (SiO2), également appelé silicate, pour croître. Dès que la teneur en silicate baisse, elles disparaissent souvent toutes seules. Si elles restent tout de même et se multiplient encore, c’est qu’il y a une forte source de silicate. Il faudra alors vérifier le matériel de décoration utilisé, mais aussi contrôler la teneur en silicate de votre eau initiale ( JBL Test SiO2 Silicates ). Si les chiffres sont trop élevés, utilisez JBL SilikatEX , un matériel filtrant spécial.

  • Schmieralgen

    Les cyanobactéries

    Ces algues d’aspect très laid se forment généralement quand il y a trop de processus « de réduction » qui se déroulent dans l’aquarium. Alors la valeur d’oxydoréduction (redox) baisse et les diatomées prolifèrent. Une réduction des phosphates et des nitrates n’a généralement aucune influence sur la croissance des diatomées. Nettoyez ou changez plutôt les éponges filtrantes, aspirez la saleté du fond de l’aquarium et dénichez celle qui se cache sous votre décoration à l’aide de pompes puissantes (et éliminez-la avec des filtres rapides). Suite à cela, le potentiel d’oxydoréduction de votre eau va remonter et les dépôts gluants disparaîtront. Il y va donc ici de la propreté du substrat de fond, du matériel de filtration et de la décoration.

  • Blasenalgen

    Les algues bulles (valonies-perles)

    Les premières valonies sont encore assez jolies, mais lorsque leur nombre excède celui des invertébrés, il est temps de penser à les combattre. Il n’y a pas de « petit remède » pour s’en débarrasser, reste donc la lutte biologique. De nombreux aquariophiles disent avoir maîtrisé avec succès ces valonies avec des poissons Tête de renard (Siganus vulpinus) de la famille des Siganidés (poissons lapins). D’autres parlent d’une corrélation avec la teneur en potassium de l’eau. Après une réduction du taux de potassium, les valonies ont disparu.

  • Kalkrotalgen

    Les algues calcaires rouges

    Dans leur cas, le problème est rarement de lutter contre elles, mais plutôt qu’elles ne poussent pas bien ! Les algues calcaires rouges sont très décoratives et généralement souhaitées. Elles poussent cependant aussi le long des vitres et il faut un puissant nettoyeur de vitres ( JBL Floaty Blade ) pour les éliminer. Pour une croissance vigoureuse, elles ont besoin de bonnes teneurs en calcium et surtout en magnésium (Ca : 440 mg/l, Mg 1200 mg/l). Avec du JBL MagnesiuMarin vous pourrez augmenter simplement et professionnellement la teneur en magnésium de votre aquarium marin.