Entretien des plantes

Toute plante a besoin d'un peu d'entretien

Si vos plantes poussent bien, qu'elles fleurissent et qu'elles vous apportent de la joie, c'est que vous faites tout correctement. Les plantes chétives et l'absence de fleurs sont le signe de problèmes qui peuvent être résolus.

Bien positionner vos plantes de bassin

Avant l'entretien des plantes, il y a leur bon positionnement. Vous respecterez les petites pancartes des pots de fleurs qui vous disent à quelle profondeur planter et si la plante privilégie le soleil, la semi-ombre ou l'ombre. Ces renseignements sont vraiment élémentaires.

Avant de plonger vos pots dans le bassin, aidez vos plantes à bien s'enraciner : une ou deux boulettes d'engrais de sol ( JBL FloraPond ) dans le pot de fleur feront des miracles. Plus tard, vous pourrez même voir à la croissance de la plante si vous aviez oublié de mettre du JBL FloraPond dans un des pots. La croissance commencera plus tard, sera plus lente et moins vigoureuse !

Les paniers de plantation sont très utiles

Les espèces très proliférantes, comme la pesse vulgaire ou certaines espèces de nénuphars, doivent impérativement être placées dans des paniers de plantation pour pouvoir plus tard contrôler facilement leur croissance.

Dans le cas des nénuphars, en particulier, il est vraiment indispensable de soulever un instant les paniers de plantation au printemps, lors des premiers bourgeonnements, et de leur donner de l'engrais racinaire JBL FloraPond .

Eaux sauvages - Eaux calmes

Les nénuphars n'aiment pas le courant fort, ni les jets d'eau, car les gouttes d'eau agissent comme des petites loupes sur les fleurs.

Préparation à l'hiver : tailler les plantes

Certaines espèces de plantes doivent être coupées à la fin de l'automne, comme la salicaire commune (Lythrum salicaria). Ne cassez pas les tiges, mais taillez les plantes ! De nombreuses longues plantes herbacées ainsi que les massettes doivent être coupées en automne après leur flétrissement, à une largeur de main au-dessus de la surface de l'eau. Pour de très nombreuses herbacées, il sera même utile de recourir à une cisaille à haie. Et surtout, ne laissez pas les morceaux de plantes coupés dans l'eau !

Contrôler l'expansion

Limiter les plantes : même si au début nous nous réjouissons de voir les plantes se propager, au bout de quelque temps, limiter leur développement risque de nous poser un problème ! Il est donc vivement recommandé de toujours installer les plantes dans des paniers de plantation.

Nourrissez aussi vos plantes !

Comme les plantes d'appartement ou celles d'aquarium, les plantes de bassin ont elles aussi besoin de nutriments et d'oligo-éléments pour être en bonne santé et bien pousser. Le recours à des boulettes d'engrais ( JBL FloraPond ), que vous enfoncerez dans la zone racinaire des plantes de votre bassin (de préférence directement après l'achat), vous permettra d'approvisionner durablement toutes les espèces de plantes hélophytes et aquatiques en nutriments, minéraux et oligo-éléments. Les autres nutriments, comme l'azote, le phosphore et le carbone, seront fournis à vos plantes par l'eau ou, dans le cas des plantes hélophytes, également par l'air.

Conseil d'expert

Retirez autant que possible les feuilles des plantes flétries ! Les matières organiques mortes, comme les feuilles des plantes, libèrent les nutriments fixés pendant leur vie et favorisent ainsi la croissance des algues ! Une taille régulière des plantes marécageuses à l'automne avant le repos hivernal du bassin de jardin est également une mesure importante pour réduire ces nutriments. Vous garderez néanmoins environ 10 % des tiges des plantes marécageuses dépassant la surface de l'eau, elles serviront de camp d'hibernation à de nombreux insectes. Les tiges qui ont les pieds dans l'eau assurent (comme des tubas) une aération de l'eau en cas de formation de glace en surface.