Les espèces de plantes pour bassins de jardin

Quelles sont les espèces de plantes qui conviendront à votre bassin ?

Pour la zone marécageuse de votre bassin, vous pourrez choisir librement des plantes en fonction de vos couleurs préférées, mais il faut aussi tenir compte de quelques points dans la sélection des plantes en général.

Qu'est-ce qui rend bien ?

C'est naturellement votre sens esthétique personnel qui prime avant tout. Les couleurs et les formes des fleurs de même que la végétation sont laissées à votre appréciation. Il sera judicieux de s'informer sur l'époque de floraison des plantes et de faire un plan de ces floraisons successives pour que toutes les plantes ne fleurissent pas en même temps, mais l'une après l'autre.

Plantes de bassin utiles

Plus importante encore que la beauté des plantes : leur utilité. Quelles sont les plantes qui extraient tellement de nutriments de l'eau que les algues n'ont plus aucune chance, quelles sont les plantes qui purifient l'eau, celles qui font de l'ombre, etc.

Plantes immergées

La myriophylle aquatique (Myriophyllum) a même des effets antibiotiques et réduit le nombre de germes dans l'eau, abaissant de ce fait le risque d'infection pour les poissons ! Vos poissons ne sont pas prêts d'être contaminés.

Myriophyllum

De nos jours, vous pouvez faire des plantations du printemps à l'automne, car les plantes sont cultivées en serres et livrées dans des conteneurs de culture. Seuls le gel et le flétrissement y mettent des limites.

Commencez par la plantation de la zone profonde de votre bassin, car vous pourrez encore traverser sans dommages collatéraux la zone marécageuse pour parvenir aux zones plus profondes. Le cornifle immergé (Ceratophyllum demersum) est une plante aquatique immergée à croissance rapide, qui hiverne aussi dans le fond du bassin.

Ceratophyllum demersum

La myriophylle aquatique (Myriophyllum spicatum), comme déjà évoqué, a une action antibiotique et décontaminante. Les espèces d'élodées (Egeria densa et Elodea canadensis) poussent très vite et sont grandes consommatrices de nutriments favorisant le développement des algues.

Plantes flottantes

Les nénuphars (espèces Nymphaea) ne sont pas seulement beaux, ils sont aussi très utiles : ils apportent de l'ombre au bassin et agissent en plein été contre un réchauffement excessif de l'eau. Toujours placer les nénuphars dans des paniers de plantation et leur donner un bon engrais racinaire pour qu'ils s'enracinent bien ( JBL FloraPond ). Ils s'épanouiront alors pleinement entre mai et octobre.

Vous avez encore d'autres plantes à feuilles flottantes à votre disposition. La vanille d'eau (Aponogeton distachyos) originaire d'Afrique du Sud n'est pas vraiment résistante au froid de l'hiver, mais c'est une plante magnifique et utile, aux belles feuilles flottantes.

Quelques plantes flottantes attractives, comme la laitue d'eau et les jacinthes d'eau ne supportent pas le froid et doivent hiverner en intérieur.

Muschelblume und Wasserhyazinthen

Plantes complémentaires de bassin

Avec la pesse vulgaire (Hippuris vulgaris), vous aurez une plante qui se propage rapidement et très consommatrice de nutriments dans l'eau. Sa végétation dense abrite une énorme faune de petits animaux.

La renouée amphibie (Persicaria amphibia) et le faux nénuphar (Nymphoides peltata) sont également de belles plantes en alternative ou en complément.

Nymphoides peltata

Les lentilles d'eau, la châtaigne d'eau et l'aloès d'eau sauront résister à l'hiver.

Wasserlinsen
Krebsschere

Plantes palustres

Les plantes de zone peu profonde (profondeur d'eau de 5 à 4o cm) supportent les variations de niveau d'eau et peuvent même survivre quelque temps hors de l'eau. Le souchet allongé (Cyperus longus), le plantain d'eau commun (Alisma plantago-aquatica), la petite massette (Typha minima), le populage des marais (Caltha palustris) et bien d'autres font partie de ce groupe.

Froschlöffel (Alisma plantago-aquatica)
Sumpfdotterblumen (Caltha palustris)

Nous connaissons les massettes ou "quenouilles" de nombreux lacs de nos régions. Elles sont très décoratives, mais il faudra freiner leur prolifération sous peine de les voir envahir sinon les autres espèces. Pour y parer, on utilisera des paniers de plantation.