L'oxygène, élixir de vie de votre bassin

Manque d'oxygène

Lorsque les poissons se tiennent constamment à la surface de l’eau et que leur respiration est accélérée, il peut s’agir d’un manque d’oxygène ou d’un symptôme d’intoxication. Nombreux sont les détenteurs de bassin qui pensent à tort que les poissons sont à la recherche d’air. Ce n’est pas exactement le cas. Les poissons cherchent en réalité la fine couche d’eau qui se trouve directement sous la surface parce que c’est l’endroit où la teneur en oxygène est la plus élevée !

En recourant à un test d’oxygène ( JBL ProAquaTest O2 Oxygène ), vous pourrez rapidement et facilement déterminer s’il y a un problème d’oxygène. L’activité respiratoire de la plupart des poissons n’augmente qu’en présence de teneurs en oxygène inférieures à 4 mg/l. Il est tout à fait simple d’y remédier à l’aide de pompes à air et de diffuseurs d’air ( JBL PondOxi-Set ), vous pourrez augmenter fortement la teneur en oxygène en quelques heures.

Elle peut également être rehaussée au moyen de la remontée d’eau du filtre. C’est la raison pour laquelle de nombreux propriétaires de bassin utilisent le flux de retour du filtre pour actionner un ruissellement ou une petite cascade. Règle générale : plus le mouvement de l’eau en surface est fort, plus l’eau peut se charger en oxygène. Et en même temps aussi : plus l’eau est chaude, moins elle peut se charger en oxygène. Il faut donc compléter souvent par une aération, surtout en plein été.

Il est plus difficile dans ce cas de déterminer pourquoi la teneur en oxygène était si faible. Les organismes en décomposition (poissons, algues, plantes) vont dépenser beaucoup d’oxygène lors de leur élimination par des bactéries. Une lutte contre les algues par exemple entraîne souvent une forte baisse de la teneur en oxygène, qu’il faut absolument contrecarrer ! Les symptômes du manque d’oxygène peuvent également être le signe d’une intoxication par les nitrites (voir Les tests d'eau - tous les paramètres ).

La température de l'eau

Tant que vous n’utilisez pas de chauffage de bassin, la température de l’eau sera déterminée par l’air ambiant. Selon la latitude de l’endroit où vous vivez, il peut y avoir de fortes fluctuations entre l'été et l'hiver. Les poissons de bassin connaissent ces températures de l’eau et y sont adaptés. C’est en plein été (> 28 °C) et en plein hiver (couverture de glace) qu’elles deviennent critiques. Plus la température de l’eau est élevée, moins elle peut se charger en oxygène. Il est donc vraiment très utilie de procéder à une aération pendant les mois très chauds de l’été.

Les feuilles flottantes des nénuphars recouvrent la surface de l’eau, réduisent son réchauffement par les rayons du soleil et préviennent donc un réchauffement de l’eau.

Si la profondeur de votre bassin est supérieure à 150 cm, il va y avoir formation de couches de température. En été, l’eau la plus froide sera dans la partie inférieure et en hiver, l’eau la plus chaude (4 °C) sera tout au fond. La cause en est l'anomalie dite « dilatométrique » de l’eau. C’est la raison pour laquelle les poissons ont la vie plus facile dans des bassins profonds que dans des bassins plats en cas de températures extrêmes. Un ruisseau plat peut agir comme un chauffage en été et devra donc être arrêté en cas de températures extrêmes. Mais il faudra alors trouver un autre moyen d’augmenter la teneur en oxygène de l’eau !

Il est en tout cas important de NE PAS mélanger complètement les couches d’eau ! Il ne faut donc JAMAIS que l’aspiration pour un filtre ou pour un ruissellement se fasse à l’endroit le plus profond. Vous pouvez poser la pompe sur une corbeille ou un seau sur le sol. Ainsi, l’eau ne sera jamais aspirée de tout au fond et la pompe sera moins facilement obstruée par du feuillage.

En hiver, la profondeur de l’eau, comme décrit précédemment, est tout aussi importante. Les animaux peuvent se retirer dans les couches d'eau plus profondes ou même au fond de l'eau (grenouilles, tritons, etc.). A cet endroit, l'eau aura une température de 4 °C environ et deviendra de plus en plus froide en remontant vers le haut, jusqu'à geler en surface. L’eau gelée est la plus légère et la glace flotte donc sur l’eau. Pour que la teneur en oxygène ne chute pas à des niveaux problématiques sous la glace, il sera utile d'effectuer une légère aération avec le JBL PondOxi-Set à partir de la couche d'eau moyenne, en liaison avec un dispositif antigel.