Aération et régulation de l'humidité

Aération et régulation de l'humidité

Outre la lumière et la chaleur, l'approvisionnement en eau potable, l'humidité relative de l'air et l'humidité correcte du substrat sont des éléments de grande importance pour vos pensionnaires. En effet, aussi bien les reptiles que plus encore les amphibiens à la peau fine éliminent constamment de l'eau en respirant et surtout par la peau.

Les amphibiens, en particulier, absorbent de l'eau presque exclusivement par la peau et, contrairement aux autres pensionnaires du terrarium, ils boivent très peu. C'est pourquoi, en plus du nettoyage quotidien et du remplissage de l'écuelle à eau, vous devrez régulièrement vaporiser de l'eau dans le terrarium, de préférence au moins une fois le matin, même dans les terrariums désertiques. En effet, dans les régions à très grande chaleur diurne et très grand refroidissement nocturne, on assiste souvent à des formations de brume et de rosée au petit matin. De nombreux animaux couvrent alors leurs besoins en eau en absorbant l'eau condensée sur leur corps ou sur les objets.

Quelques espèces animales, comme les caméléons, préfèrent l'eau en mouvement. Les jeunes animaux se contentent des gouttelettes d'eau accumulées sur les feuilles ou les objets de décoration après la vaporisation, mais pour les animaux adultes, cette quantité d'eau est souvent insuffisante. Il est recommandé dans ce cas d'installer un système de goutte à goutte qui distribue de l'eau sur une période prolongée. Les animaux ont ainsi la possibilité d'absorber suffisamment d'eau selon leurs besoins et, de temps en temps, on pourra également ajouter des vitamines à l'eau du goutte à goutte ( JBL TerraVit fluid ).

Pour offrir aux animaux de l'eau courante, vous pouvez aussi envisager d'intégrer une cascade, p. ex. un modèle tout fait, ou une fontaine d'intérieur fonctionnant avec une pompe à eau, voire installer une plus grande cascade avec réservoir d'eau à l'arrière du terrarium. Dans tous les cas, vous devrez veiller au maintien constant d'une bonne qualité d'eau. JBL propose à cet effet des petites pompes à eau très fiables, p. ex. JBL ProFlow t300 ou plus puissantes JBL ProFlow u1100 .

D'autre part, le substrat de sol des aquaterrariums devra être nettoyé régulièrement à l'aide d'une cloche à vase comme la JBL AquaEx Set 10-35 et les vitres à l'aide d'un nettoyeur de vitres comme le JBL Blanki Set . Comme dans un aquarium, vous devez procéder à un changement partiel de l'eau toutes les semaines (environ un tiers du volume d'eau). La contenance des réservoirs des fontaines ou des cascades d'intérieur se réduit souvent à quelques litres d'eau et le climat qui règne dans le terrarium est généralement chaud. Sans nettoyage régulier, il pourra vite se former un bouillon riche en germes, préjudiciable à la santé des pensionnaires du terrarium.

La mise à disposition d'eau dans le terrarium nécessite certaines mesures d'entretien de cette eau pour ne pas laisser se former un bouillon trouble chargé de germes, qui nuirait à la santé des animaux. Pour ce qui est des abreuvoirs, l'entretien est relativement facile : ils doivent être nettoyés et remplis d'eau fraîche tous les jours. Pour les zones d'eau un peu plus grandes du terrarium, p. ex. en liaison avec une cascade, l'entretien sera alors comparable à celui d'un aquarium.

Comment faire de l'eau du robinet une eau conforme au biotope ?

Traitement de l'eau dans l'aquarium et dans les zones aquatiques du terrarium

Une zone aquatique assez importante dans le terrarium peut être considérée comme un « aquarium » en soi. Les principes de base et les règles applicables sont donc les mêmes que pour un aquarium. Dans la rubrique JBL Thèmes / Aquarium, vous trouverez toutes les informations pertinentes à ce sujet :

Traitement de l'eau

Que signifie "traitement de l'eau" ? Comment faire de l'eau du robinet la bonne eau tropicale ?

En version courte : après avoir rempli la pièce d'eau avec de l'eau du robinet, vous y ajouterez un conditionneur d'eau ( JBL Biotopol T ) qui neutralisera le chlore éventuellement présent dans l'eau et fixera les substances nocives, comme p. ex. les métaux lourds.

Pour la filtration de l'eau, les filtres intérieurs ou extérieurs de la série JBL CristalProfi et ProCristal conviennent parfaitement. Ils sont proposés pour différents litrages. Pour une zone d'eau contenant 150 litres, le JBL CristalProfi e702 greenline serait idéal. Pour les réservoirs d'eau jusqu'à 100 litres, les filtres intérieurs conviendraient mieux, car ils peuvent aussi être installés à l'horizontale en cas de faible niveau d'eau. Ici aussi, JBL propose toute une série de filtres. Pour les pièces d'eau de 40 à 80 litres, le JBL CristalProfi i60 greenline serait parfait.

Vous devrez impérativement procéder à un changement de 30 % environ du volume d'eau tous les quinze jours. L'eau échangée sera ensuite toujours traitée avec le conditionneur d'eau JBL Biotopol T pour être adaptée aux animaux.

Pour la maintenance des tortues d'eau, dont le métabolisme est énorme, il est vivement recommandé d'installer un filtre extérieur très puissant (p. ex. de 40 à 120 litres, le JBL CristalProfi e402 greenline ). Dans ce cas, on choisira toujours un modèle de taille supérieure à celle prévue pour la quantité d'eau correspondante. Avec JBL Easy Turtle , JBL vous propose un produit permettant d'accélérer efficacement la dégradation des énormes déjections produites par les tortues d'eau et qui prévient donc la formation d'odeurs nauséabondes. Il s'agit de bactéries nettoyantes spécialement cultivées à cet effet et fixées sur des granulés minéraux. Ces granulés sont simplement répandus au fond de la pièce d'eau ou mélangées au substrat de sol.

Aération du terrarium

Comme toutes les autres exigences climatiques, les besoins en air frais varient fortement en fonction de l'espèce et de l'origine des animaux.

De nos jours, l'aération d'un terrarium s'effectue généralement au moyen de deux grilles d'aération installées sur deux côtés différents, qui empêchent la formation d'une atmosphère confinée et étouffante. Il sera judicieux d'installer une grille d'aération sous la vitre frontale pour ne pas gêner la vue dans le terrarium.

Le chauffage du sol au moyen de tapis chauffants, p. ex. le JBL TerraTemp heatmat ou par des cordons chauffants, l'éclairage et la présence d'un émetteur de chaleur comme le JBL ReptilHeat contribuent à augmenter la température de l'air à l'intérieur du terrarium. Une partie de l'air chaud s'évacue par l'aération généralement intégrée dans le couvercle du terrarium, ce qui permet à l'air frais de pénétrer par l'aération basse de la vitre frontale. La circulation d'air aide à sécher les vitres et les objets de décoration. L'absence d'aération dans le tiers inférieur des terrariums humides transformerait l'air vicié en atmosphère étouffante et saturée d'humidité, ce qui entraînerait la formation de buée sur les vitres latérales. Les aquariums ne conviennent donc que pour la maintenance d'animaux originaires de régions arides (p. ex. les geckos léopards) et non pour l'aménagement d'un terrarium tropical humide, à moins que des fentes d'aération n'aient été rajoutées ultérieurement à proximité du fond.

Aération pour reptiles diurnes

La maintenance de reptiles diurnes en aquarium, p. ex. de tortues terrestres, oblige à laisser de grandes surfaces d'aération ouvertes dans le couvercle, ce qui génère une forte perte de chaleur et d'humidité. Les aquariums ne peuvent donc être vraiment conseillés que pour un très petit nombre de pensionnaires.

Dans un terrarium, il est possible de régler l'humidité optimale en agrandissant ou en réduisant les surfaces d'aération et la chaleur ne s'échappe pas aussi vite ni autant que dans les aquariums sans couvercle.