Terrarium désertique

Un coin de désert dans votre salon

Nous les humains connaissons généralement le milieu de vie du désert comme une affaire plutôt brûlante. En y regardant d'un peu plus près, on constate toutefois que les biotopes des reptiles dans le désert se caractérisent par de très grandes différences de température en fonction de l'endroit où séjournent les animaux. Vient s'ajouter à cela le fait qu'il peut y avoir des chutes drastiques de température la nuit. Pour obtenir et maintenir la température nécessaire aux processus métaboliques et à un comportement typique (parade nuptiale, territorialité, etc.), les animaux du désert alternent volontairement entre des zones chaudes, exposées aux rayons du soleil, et des zones plus fraîches à l'ombre dans leur espace de vie.

On notera, en l'occurrence, qu'en terrarium aussi, les animaux du désert ont besoin d'emplacements locaux atteignant des températures de 50 à 60 °C, mais qu'ils n'y séjournent pas toute la journée. La durée de présence sous la source de chaleur est bien sûr également influencée dans leurs biotopes naturels par la température de l'air et le mouvement du vent.

Au printemps, lorsque la température de l'air est fraîche et le vent fort, ils doivent s'exposer souvent longuement au soleil pour atteindre leur température préférentielle. En plein été, par contre, lorsque la température de l'air atteint 38 °C et qu'il n'y a pas de vent, ils fuient les rayons du soleil pour ne pas s'échauffer au-delà de leur température optimale (35 à 42° pour de nombreuses espèces du désert). Pour le réchauffement du terrarium, il est donc très important de veiller à une répartition irrégulière de la chaleur dans le bac. Les animaux doivent toujours avoir la possibilité de rejoindre des endroits plus frais lorsqu'ils se sont suffisamment réchauffés.

En sélectionnant les moyens d'aide techniques adéquats et en les utilisant correctement (p. ex. ne jamais poser un chauffage au sol sur tout le sol du terrarium), le terrariophile doit veiller à créer des gradients climatiques dans le terrarium et non un climat de sauna uniforme. L'important, en l'occurrence, est avant tout le paramétrage d'un gradient thermique dans le bac. Aucun reptile ne survit à une température interne de 48 °C.

L'aménagement d'un terrarium désertique peut prendre la forme suivante : pour le substrat de sol, tous les types de sable conviennent bien. À la rubrique Substrat de sol JBL propose des sables de différentes couleurs sous les noms de JBL TerraSand rouge naturel , JBL TerraSand jaune naturel et JBL TerraSand blanc naturel . JBL TerraSand rouge naturel est livré à l'état humide et peut être modelé au moment de sa mise en place. Après le séchage, il durcit jusqu'à un certain point, offrant ainsi aux animaux creuseurs la possibilité de créer des grottes.

Selon les besoins des animaux, le terrarium peut être structuré par des formations rocheuses avec ou sans grottes. Les structures rocheuses devront être collées pour la sécurité des animaux et des vitres. Pour ce collage, un silicone d'aquarium non toxique comme le JBL AquaSil transparent convient parfaitement.

Vous avez, en règle générale, deux types de collages : les collages à sec et les collages humides dans les zones qui ne seront jamais vraiment sèches. Pour le collage à sec, distinguez bien si le collage doit rester un peu flexible, p. ex. pierres ou bois décoratifs, ou s'il s'agit d'un objet fixe. Pour un collage flexible, nous recommandons JBL AquaSil transparent , un silicone non toxique pour aquarium, noir ou transparent. Pour les collages rigides, le choix se portera sur une colle instantanée non toxique, comme JBL ProHaru Rapid. Dans un terrarium désertique, vous ne trouverez aucun endroit humide ou vraiment mouillé. Si tel est pourtant le cas, utilisez la colle JBL ProHaru Universal 80 ml qui colle aussi sous l'eau.

Les structures rocheuses peuvent causer des problèmes dans les grands terrariums en raison de leur poids. Dans ce cas, il est recommandé de recourir aux rochers artificiels que l'on trouve dans le commerce.

Les morceaux de bois sec sont également parfaits pour la décoration des terrariums désertiques. Des plantes adéquates, comme les succulentes ou autres plantes grasses, viendront compléter le décor. Les cactées ne seront utilisées que sous forme artificielle pour éviter tout risque de blessure. Si les espèces animales maintenues sont d'assez grande taille et très mobiles, les plantes vivantes n'ont généralement aucune chance de survivre. Dans ce cas, on utilisera également des plantes artificielles en vente dans le commerce.