Nouveautés

Les paramètres de l'eau dans le bassin de jardin au cours de l'année

Le bassin de jardin est soumis à des modifications régulières de quelques-uns de ses paramètres importants tout au long de l'année. Les variations périodiques sont représentées dans le graphique pour un bassin sans poissons.

L'incidence de la lumière et la température ne sont pas inhabituelles pour des eaux se trouvant à des latitudes tempérées comme l'Europe. Froid l'hiver et peu de lumière, chaleur et beaucoup de lumière du soleil en été. Pourtant, si l'on observe la courbe des nutriments, à savoir des nutriments mesurables dissous dans l'eau, on constate qu'en automne et en hiver, ceux-ci atteignent des valeurs plus élevées qu'au printemps et qu'en été. Comment cela se fait-il ?

Lorsque les températures commencent à monter au printemps, la vie végétale commence dans le bassin, entre autres celle des algues. Les plantes et les algues ont besoin de nutriments, elles les absorbent dans l'eau et les intègrent dans leurs cellules. Dans le graphique, le terme de phytoplancton ne désigne rien d'autre que des algues flottantes qui prolifèrent fortement et colorent l'eau de nos bassins en vert. La teneur mesurable en nutriments diminue. Rien d'étonnant que l'on ne puisse pas détecter de nutriments tels que des phosphates dans l'eau en présence d'efflorescences algales. Ils sont présents, mais quasi cachés dans la biomasse.

Dans les bassins sans poissons, la phase verte des algues flottantes (phytoplancton) est suivie de la phase rouge des daphnies et des copépodes (= plancton animal). Autrement dit, concrètement, le zooplancton dévore le phytoplancton, les nutriments sont transmis à un étage supérieur dans la pyramide de l'alimentation.

Lorsqu'arrivent des phases de temps frais au printemps et en été ou après de violents orages, il arrive souvent que le zooplancton meurt et forme des kystes au stade dormant. L'eau devient transparente, les nutriments sont libérés, mais ne sont pas détectables dans l'eau ou seulement sur une période très brève. Pourquoi, puisqu'ils sont toujours présents ?

Ceci est dû aux plantes aquatiques et marécageuses qui ne poussent pas encore très vite au printemps. Elles absorbent maintenant les nutriments et les extraient de nouveau de l'eau. Jusqu'ici, tout va bien, mais les algues filamenteuses font bien partie de ce groupe, écologiquement parlant (souvent sous forme d'algues solidement fixées). C'est ce qui explique pourquoi, dans la majorité des cas, les efflorescences d'algues flottantes constituent un phénomène typique du printemps, alors que les algues filamenteuses dominent plutôt ultérieurement.

À l'automne, la situation s'inverse, les organismes se préparent à leur dormance hivernale, les algues, les plantes et le zooplancton meurent, les nutriments sont de nouveau libérés et donc détectables.

La conséquence directe de ce cycle annuel est que l'automne/hiver est la meilleure période pour la fixation des nutriments et leur exportation. L'éliminateur sélectif de phosphates JBL PhosEX Pond filter fournit une possibilité efficace de fixer sûrement les phosphates.

Pensez-y toujours : c'est souvent dans l'année précédente que réside l'origine du problème d'algues d'aujourd'hui !

© 17.10.2014 JBL GmbH & Co. KG