Bassins pour carpes koïs

Les bassins pour carpes koï sont tout à fait différents des bassins de jardin « normaux ». Ceci est dû, d'une part, au fait que les plantes aquatiques de votre bassin seront perçues par les koïs comme un complément bienvenu à leur menu et, d'autre part, au métabolisme élevé des koïs qui entraîne une forte pollution. Un siphon de sol et un bon filtre seront nécessaires pour la neutraliser. Pour éviter que le siphon de sol ne se bouche, il manque souvent du gravier.

Les zones marécageuses ne sont pas toujours bien vues des amateurs de bassins à koïs, car elles peuvent donner lieu à des processus de pourriture, à une multiplication de germes et également agir comme des plaques chauffantes l'été, en raison de leur faible profondeur. Si vous êtes disposé à accepter un peu de technique, vous serez récompensé par un bassin fonctionnel, dont les habitants seront les vedettes. Pour le bassin à koïs, la défense contre les hérons cendrés est un sujet important (voir Les habitants du bassin ).

Étant donné la taille maximale que peuvent atteindre les carpes koï, il est bon de prévoir au moins 2000 à 3000 litres d'eau par poisson. À la Ogata Koi Farm au Japon, chaque koï dispose de 256 m³ d'eau ! Ceci simplement pour vous dire de ne pas trop peupler votre bassin, ce qui est l'une des principales erreurs des propriétaires de koïs. Une plus grande quantité d'eau a également un effet très positif sur la santé des poissons, car la teneur en germes est plus faible et donc le risque d'infection diminue.