Aquaterrarium ou paludarium

L'aquaterrarium ou paludarium (du lat. palus = marécage) est en principe un Terrarium tropical humide combiné à un aquarium. Les grands aquaterrariums permettent de réaliser de magnifiques paysages tropicaux, avec cascade et rivière ou lac.

Pour la zone aquatique, les mesures d'entretien à prendre et les exigences à respecter en matière d'aménagement et d'équipement technique sont les mêmes que pour les aquariums.

La zone aquatique du paludarium

Un aquarium dans le terrarium

Les pièces d'eau relativement grandes d'un terrarium, qui sont plus que de simples abreuvoirs, doivent être considérées comme un aquarium. Il faudra, par exemple, une filtration pour que l'eau reste toujours propre, limpide et peu chargée en germes. À la rubrique Thèmes / AQUARIUM de JBL, vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur ce sujet.

Aquarium

Rien de plus utile : 200 pages de manuel spécialisé ! Vous trouverez ici tous les sujets se rapportant à l'aquariophilie avec photos. Partant d’une vue d'ensemble sur des thèmes tels que Types d'aquarium - Taille/Forme - Équipement technique - Aménagement - Eau - Plantes - Animaux - Entretien - Problèmes, il aborde les sujets majeurs dans des chapitres individuels qui traitent jusqu’à 10 domaines différents. Tout aquariophile, mais aussi tous ceux qui veulent le devenir, y trouveront vraiment leur bonheur et des informations complètes.

Pour tortues d'eau

On peut utiliser des aquariums avec une grande surface au sol et de faible hauteur. La profondeur de l'eau devra correspondre approximativement à 2 fois la longueur de la carapace des tortues. Une expertise datant de 1997 sur les exigences minimales dans la maintenance des reptiles décrit plus précisément les dimensions correctes d'un terrarium : exigences minimales pour reptiles selon le BMEL (Ministère fédéral allemand de l'alimentation et de l'agriculture) . La longueur de la carapace multipliée par 5 est prise comme longueur du terrarium et le résultat divisé par 2 pour la largeur du terrarium. Les dimensions obtenues s'appliquent toujours pour 2 animaux. En plus de la zone aquatique, on calcule encore une partie terrestre émergée. Pour plus de 2 animaux, on ajoutera environ 10 % de surface au sol supplémentaire pour chacun des autres exemplaires.

On obtiendra une eau de bonne qualité en filtrant l'eau avec un filtre intérieur, p. ex. un JBL CristalProfi i100 greenline qui pourra également être installé couché. A l'eau fraîche du robinet, on ajoutera du conditionneur d'eau ( JBL Biotopol T ) qui neutralisera toutes les substances nocives contenues dans l'eau de conduite. Tous les quinze jours, il faudra procéder à un changement d'eau partiel (un tiers du volume d'eau). La plantation de végétaux dans la zone en eau s'avère souvent difficile car les tortues d'eau adorent dévorer de nombreuses plantes.

La partie terrestre doit être facilement accessible pour les animaux et offrir suffisamment de place pour accueillir toutes les tortues en même temps. Elle peut être aménagée avec du liège, du bois ou encore des pierres. Une source de chaleur devra être installée à une distance suffisante au-dessus de la partie émergée. Le substrat de sol de la partie terrestre doit toujours avoir une profondeur correspondant à deux fois la largeur de carapace de la femelle.

Les plantes palustres sont très belles pour la décoration, même si elles risquent d'être dévorées de temps en temps. Pour obtenir une température de l'eau d'environ 25 °C, on utilisera un thermoplongeur automatique, p. ex. le JBL PROTEMP S 100 qui maintiendra cette température à un niveau constant. Pour le substrat de sol, il est recommandé d'utiliser du JBL Sansibar RIVER ou du gravier de quartz de granulométrie moyenne.

Maintenance en plein air

Étant donné que la plupart des tortues aquatiques sont originaires de régions subtropicales ou tropicales, leur maintenance en plein air dépendra des conditions climatiques. Lorsqu'il fait trop froid en extérieur, les tortues doivent être rentrées et maintenues dans un aquaterrarium d'intérieur. La cistude d'Europe (Emys orbicularis) résisterait sans doute à l'hiver, mais c'est une espèce protégée. Seules des tortues attestées d'élevage peuvent être maintenues par des particuliers.

Paludariums pour grenouilles, crapauds et tritons

Les Dendrobates, grenouilles tueuses aux couleurs étonnantes d'Amérique du Sud, suscitent chez presque tous les observateurs le désir de les installer dans un bel aquaterrarium avec un petit coin de jungle.

Il vous faudra un terrarium de 60 x 40 cm de surface au sol. Sa hauteur dépendra de la manière dont vous voulez aménager la partie émergée. Les Dendrobates n'ont besoin que d'une petite partie en eau. Il est très important de recouvrir le sol de feuillage, dont une partie doit être sèche. Pour que le feuillage aspergé ne reste pas humide et que l'eau soit évacuée, il est recommandé d'utiliser au-dessous un substrat de sol en billes d'argile expansée ou du JBL Manado . L'aménagement comportera une grotte pour la reproduction, un peu de bois, par ex. des JBL Racines de mangroves pour grimper et des plantes de la forêt tropicale humide. Pour certaines espèces, il est conseillé de prévoir la reconstitution d'un petit cours d'eau. Les rainettes aux yeux rouges ont besoin d'une zone aquatique plus importante que les Dendrobates. Les rainettes de White et d'autres espèces de Litoria ont besoin de plantes stables à grandes feuilles. Les grenouilles citées ne se nourrissant que d'insectes vivants, leurs terrariums doivent être hermétiquement fermés, mais nécessitent en même temps une bonne aération. Donc ne recouvrez pas le dessus de l'aquarium et vous aurez un terrarium pour grenouilles !

Les crapauds atteignent des tailles très différentes et leurs espaces de vie d'origine sont également très différents. On ne peut donc citer que peu de règles d'ordre général pour leur terrarium. Ils ont besoin d'une surface au sol plus grande (80 x 50 cm) que les grenouilles et d'une hauteur moins importante, car ils n'aiment pas grimper. Le crapaud sonneur à ventre de feu fait exception à la règle : il a besoin de 1/3 de partie terrestre et 2/3 de partie aquatique.

Crapaud
Crapaud à ventre de feu

Tritons et salamandres en aquaterrarium

Les amphibiens les plus populaires sont certainement les axolotls, mais du fait qu'ils ne sortent jamais de l'eau, ils n'ont pas besoin d'un aquaterrarium, mais exclusivement d'un aquarium. Naturellement, ils peuvent aussi être maintenus dans l'espace aquatique suffisamment grand d'un aquaterrarium.

Les salamandres et les tritons sont des habitants typiques de paludariums. Ils ont besoin d'un tiers environ de partie terrestre et de deux tiers de partie aquatique. La partie terrestre doit être maintenue humide et lors de l'installation, il sera très important de veiller à ce qu'il n'y ait pas d'eau stagnante. L'eau doit toujours pouvoir s'écouler vers la partie basse. Il est donc important de prévoir une sous-couche de billes d'argile expansée ou de JBL Manado sur laquelle on déposera une couche de feuillage. On pourra prévoir également d'autres éléments de décoration tels que pierres, bois, mousse et fougères.

Éclairage

Les amphibiens n'ont pas besoin de rayons UV et vous pourrez donc choisir un éclairage qui produit soit uniquement de la lumière sans chaleur, soit de la lumière et en même temps de la chaleur, en fonction des besoins de vos animaux.

Éclairage

L'éclairage est un des sujets majeurs de la terrariophilie. De quoi doit-on tenir compte ?

Si vos amphibiens ont besoin non seulement de lumière, mais aussi de chaleur, vous pourrez produire la chaleur par l'intermédiaire de la lampe éclairante ou séparément, avec des tapis chauffants ou encore par des spots émettant exclusivement de la chaleur.

Chaleur

Comment obtenir la bonne température dans votre terrarium ? Pourquoi doit-il y avoir des endroits chauds et d'autres plus frais ?