Thèmes

Les problèmes d'eau de mer

Solutions aux problèmes dans l'aquarium d'eau de mer

Il n'y a guère de problème sans solution ! Le plus grand problème, en fait, est de trouver l'origine du problème. Heureusement, il y a pour cela d'excellents tests d'eau, l'aide précieuse des animaleries, mais aussi de bons forums consacrés à l'eau de mer sur Internet. Voici un aperçu des problèmes qui se posent le plus souvent et les solutions correspondantes :

Problèmes de paramètres d'eau

Certains aquariophiles marins ont des difficultés à faire passer le pH de leur eau au-dessus de 8,0. Avec une dureté carbonatée entre 7 et 10, le pH devrait normalement rester supérieur à 8,0. Les causes d'un pH faible peuvent être :

le réacteur à calcaire est mal paramétré, de sorte que du CO2 pénètre dans l'eau de l'aquarium ou que de l'eau trop acide retourne du réacteur à calcaire dans votre aquarium. Installation de l'équipement technique .

Tout filtre biologiquement actif produit des acides qui ensuite abaissent le niveau du pH. Dans des biofiltres, insérez tout simplement a posteriori une couche de matériau calcaire comme dernier média de filtration. Elle fixera les acides produits.

Vous trouverez ici une vue d'ensemble de tous les paramètres d'eau pour les aquariums d'eau de mer et des informations sur la manière de les optimiser : Paramètres de l'eau .

Problèmes d'algues

La question est de savoir si vos "algues d'ornement" poussent ou non comme vous le souhaitez ou bien si vous en avez trop, et si vous avez des algues indésirables ?

De nombreuses algues supérieures (Halimeda, Caulerpa) ne poussent que si les conditions sont bonnes, bien que dans la nature, elles poussent aussi dans de "mauvaises" conditions environnementales (p. ex. dans les ports).

Si les algues souhaitées ne poussent pas, vérifiez si votre aquarium comporte des "angles morts". Ce sont des zones au sol ou dans la décoration où la saleté s'accumule. En utilisant des pompes de brassage et en aspirant, vous pouvez éviter la formation de tels angles morts. Un matériel de filtration encrassé peut également réduire la qualité de l'eau (potentiel redox) et faire obstacle à une belle croissance des algues. Celles-ci se mettent souvent à pousser dès que les zones d'encrassement ont été optimisées.

Les algues corallinales ont généralement du mal à pousser ou ne poussent pas du tout lorsque la teneur en magnésium est inférieure à 1000 mg/l. Avec un apport de JBL MagnesiuMarin , vous pouvez augmenter rapidement et facilement la teneur en magnésium.

Si vos algues d'ornement deviennent trop nombreuses, n'en retirez JAMAIS trop en une seule fois, mais répartissez l'élimination sur plusieurs jours !

Algues indésirables : chaetomorpha (algue spaghetti), cladophoropsis (cladophora herpestica), algues filamenteuses, diatomées (algues siliceuses), algues bulles (Valonia et Ventricaria) et algues visqueuses sont les infestations d'algues les plus fréquentes.

En règle générale, on peut dire que dans la nature aussi, les algues poussent plutôt là où il y a un excès de substances nutritives. Vérifiez donc les taux de nitrates et de phosphates et prenez éventuellement des mesures pour y parer.

Pour trouver d'autres informations, voir Paramètres de l'eau et Eau de mer - l'eau .

Maintenant, il faut dire aussi que les algues symbiotiques (zooxanthelles) dans les tissus de vos coraux ont besoin de nitrates et de phosphates pour survivre. Dès que vous aurez réduit à quasiment zéro le taux de nitrates et de phosphates, vos coraux vont moins pousser. Vous devez donc trouver un compromis permettant d'empêcher la croissance de vos algues indésirables, tout en gardant vos coraux en bonne santé.

Pour renforcer une réduction d'algues, recourez aussi toujours à une élimination mécanique et à des prédateurs. Les escargots Turbo fluctuosus, les oursins et les poissons-chirurgiens sont, par exemple, de bons mangeurs d'algues. Empêchez en tout cas que vos invertébrés soient envahis par des algues ! Les diatomées sont faciles à combattre : elles se forment lorsque leur eau initale contient trop de silicates (acide silicique ; SiO2). Avec un bon produit anti-silicates ( JBL SilikatEx Rapid ) vous pourrez éliminer l'acide silicique de votre eau et priver les algues de la base de leur croissance.

Exemple : un aquarium n'a pas encore été équipé de pompes de brassage. Une mesure du potentiel redox indique une valeur de 200 mV. On installe alors une pompe de brassage qui crée un mouvement d'eau, de manière à soulever et dissoudre quelques "angles morts" derrière la décoration. Le potentiel redox chute à court terme (tourbillon de vase) et s'équilibre ensuite à un niveau plus élevé qu'auparavant (plus aucun angle mort). Il y a eu amélioration de la qualité de l'eau (moins de processus réducteurs dans l'eau). En cas d'utilisation d'autres pompes de brassage, la mesure du potentiel redox permettra de déterminer leur position optimale. De même pour l'optimisation des filtres et en cas d'envasement du sol, tous des éléments qui exercent une influence sur le potentiel redox sans pouvoir être directement mesurables avec les tests courants du marché. Si vous augmentez votre valeur de redox de 150 à 200 mV, les algues visqueuses vont très vraisemblablement disparaître. Règle à appliquer : tester plusieurs modifications sur l'aquarium, juger du résultat à la valeur du redox et continuer à modifier jusqu'à ce que le résultat souhaité soit obtenu !

Les fléaux

Vers polychètes, parasites, anémones de verre et autres pensionnaires indésirables des aquariums posent parfois un problème qu'il convient de résoudre. Plus vous déterminerez l'occupant problématique avec précision, mieux vous pourrez le combattre !

Vers polychètes

Bien qu'en fait ils vivent cachés et qu'ils soient nocturnes, vous pouvez parfois observer ces prédateurs munis de soies. Ils sont dangereux pour les pensionnaires de votre aquarium en raison de leur comportement prédateur et également de leur taille énorme (peuvent atteindre 200 cm de longueur !).

Vous pouvez collecter les vers polychètes à l'aide d'une pince ( JBL PROSCAPE TOOLS P STRAIGHT ).

Si vous déposez un comprimé alimentaire ( JBL NovoTab ) pendant la phase d'obscurité dans votre aquarium, ce ne sont pas les poissons, mais les vers qui sortiront pour le dévorer. Vous pourrez alors voir le nombre de vers présents et en ramasser quelques-uns. Il existe aussi des pièges à polychètes très utiles.

L'idéal est de lutter contre ces vers avec des prédateurs. Les deux espèces de labridés : le Labre vermiculé (Macopharyngon bipartitus) et

le Labre canari (Halichoeres chrysus) sont de bons mangeurs de vers polychètes, mais qui laissent tranquilles les autres invertébrés.

Les beaux poissons-comètes (Calloplesiops altivelis) sont eux aussi considérés comme de bons dévoreurs de vers polychètes.

Quelques espèces d'escargots sont aussi volontiers utilisées pour lutter contre les vers : les Mitridés et les Babylonia.

La grande crevette nettoyeuse (Stenopus hispidus) se met la nuit à la recherche des vers polychètes. Vider l'aquarium n'est pas forcément utile puisque les polychètes se retirent dans les trous et fissures des pierres vivantes.

Anémones de verre

Une anémone de verre, c'est bien gentil, mais elles deviennent vite des centaines ! Dès que vous découvrez UNE anémone de verre, vous devez donc réagir au plus vite !

Les anémones de verre dépérissent lorsque les taux de phosphates et de nitrates sont très bas (respectivement <0,1 mg/l et <3 mg/l). Un nourrissage au plancton stimule la multiplication et la croissance des anémones de verre. Il est difficile voire impossible de les retirer mécaniquement. De nombreux aquariophiles disent avoir réussi à les combattre len injectant de l'acide chlorhydrique à 30% (0,25 ml par anémone). Toutefois, l'ajout d'acide fait chuter le pH de votre eau d'aquarium et vous ne devrez pas injecter trop d'acide en une seule fois !

Prédateurs des anémones de verre : le poisson-papillon de Klein (Chaetodon kleini), le pavillon à long bec (Chelmon rostratus), la crevette Lysmata wurdemanni.

Il est recommandé en complément de placer une boîte de charbon actif ( JBL Carbomec ultra ) dans le système de filtration pour absorber les transmetteurs des anémones de verre.

Planaires (vers plats et turbellariés)

Les vers plats peuvent être très jolis, comme des limaces, mais il peuvent aussi devenir très problématiques pour les coraux lorsqu'ils prennent le dessus et attaquent les coraux. Vous pouvez aspirer les vers plants pour diminuer leur nombre.

Très utile dans ce cas : un piège à planaires JBL PlaCollect ), qui attrape les planaires dans un petit tube. Nous déconseillons absolument le recours aux produits chimiques en raison des effets annexes. Il existe des turbellariés qui sont extrêmement bien camouflés et que l'on ne découvre même pas au second coup d'œil. Par exemple, le vert plat prédateur d'Acropora, un ver corallivore qui peut entraîner de nombreux dégâts. En baignant les coraux infestés dans un bain d'iode en dehors de l'aquarium (2 ml de Betaisodona/l), les vers plats sont mis hors d'état de se mouvoir et peuvent être éliminés par un jet puissant de pompe. Le Labre à six bandes (Pseudocheilinus hexataenia) est considéré comme un prédateur recommandé. Il reconnaît et dévore aussi les œufs de ces vers. Les crevettes danseuses (Rhynchocinetes) sont censées bien aider elles aussi.

Les poissons refusent la nourriture

Bien sûr, l'alimentation en aquarium ne correspond pas en tous points à l'éventail alimentaire de la nature. Pourtant, une nourriture de qualité sera, de par sa composition, fortement inspirée de l'alimentation naturelle. Mais granulés et flocons ont une autre forme que la nourriture habituelle et ne se déplacent pas ! C'est la raison pour laquelle les poissons ont parfois besoin d'un certain temps d'acclimatation pour accepter une nouvelle nourriture. Souvent, ce sont d'autres poissons qui les aident en leur montrant comment faire pour la manger. La jalousie fait alors accepter ce qui semblait impossible auparavant.

Un des bons moyens d'habituer les poissons à une "nouvelle nourriture" est de choisir un aliment qu'ils connaissent déjà dans la nature. JBL PlanktonPur M est une nourriture de ce type puisqu'elle est composée à 100 % de plancton animal naturel. Quand les poissons ont ingéré cet aliment, ils ne sont plus loin de franchir le pas du flocon ou du granulé.

Dans le pire des cas, le refus de nourriture est lié à une maladie. Il peut s'agir, par exemple, de parasites intestinaux. Mais ce cas est vraiment rare.

Les coraux deviennent blancs (blanchissement corallien)

Ce processus est déclenché par des températures d'eau supérieures à 30 °C. Les coraux rejettent les algues symbiotiques (zooxanthelles) qui vivent dans leurs tissus et perdent de ce fait leur couleur. Vous devez donc veiller à ce que la température de votre eau ne dépasse pas 29 °C. Vous pouvez y remédier à l'aide de ventilateurs qui vont produire du froid par évaporation à la surface de l'eau. Les refroidisseurs sont également une solution, mais assez onéreuse. Il arrive que les coraux retrouvent leur couleur, mais les chances sont minimes. La plupart d'entre eux meurent après le blanchissement.

Des poissons disparaissent sans laisser de traces

La cause la plus fréquente est certainement que les poissons sautent hors de l'aquarium. Les galeries et couvercles aident à empêcher ces suicides involontaires. Les poissons peuvent bien sûr aussi mourir de vieillesse, mais la plupart du temps, des prédateurs dans l'aquarium sont la cause de leur disparition. Ce sont rarement d'autres poissons, car vous ne les aurez pas introduits délibérément. Ce qui peut plutôt se passer c'est qu'avec les roches vivantes, vous avez introduit quelques prédateurs "invisibles". Les crustacés et les vers polychètes sont des exemples typiques de ces prédateurs importés.

Les deux ne sont pas faciles à éliminer. Un des moyens est de se lever la nuit et de chercher avec de la lumière rouge (lampe de poche avec un film rouge). Avec une longue pince puissante ( JBL PROSCAPE TOOLS P STRAIGHT ) ou une longue tenaille ( JBL CombiFix ) vous pourrez éventuellement attraper ces vilaines bestioles. Vous pouvez aussi installer un piège simple : un grand verre contenant un comprimé alimentaire dans le fond ( JBL NovoTab ) que vous appuierez contre les pierres pourra donner de bons résultats.