Acariens et moisissures dans le terrarium

Tous les terrariophiles ont déjà fait face un jour ou l’autre à des acariens ou à des moisissures. Ce n’est pas forcément grave. Cela ne devient un problème que si vous avez ignoré certains facteurs par négligence ou si, par ignorance, vous n’avez pas pris les mesures nécessaires. C’est pourquoi cet article va nous servir à vous informer sur les mesures préventives et à vous aider à résoudre les problèmes rencontrés.

D’une manière générale, disons d’abord que les spores de moisissures se trouvant dans l’air ambiant trouvent toujours un chemin pour entrer dans un terrarium et que donc, on ne peut jamais les éviter totalement. Des acariens ou des poux peuvent également s’y introduire. Ce n’est pas grave non plus. En utilisant des matériaux naturels et des plantes, vous ne pouvez éviter de leur offrir un espace de colonisation idéal. Il est important de savoir que toutes les infestations ne sont pas dangereuses pour vos animaux. Néanmoins, l’étendue doit en rester limitée et elles doivent être traitées dès leur découverte.

Qu’elle est l’origine du problème ?

Étant donné que les raisons peuvent être multiples et que toutes les citer dépasserait le cadre de cet article, nous aimerions vous indiquer les 4 facteurs les plus fréquents qui en sont à l’origine.

Eau stagnante : nombreux sont les pensionnaires de terrarium qui ont besoin d’une humidité de l'air élevée, d'un substrat de sol humide ou même d'une zone de baignade. En l’occurrence, il peut vite arriver que l’engorgement en eau du sol non seulement nuise aux plantes, mais offre également un espace idéal au développement des spores de moisissures. Il faut donc que vous contrôliez régulièrement si le sol n’est pas seulement humide, mais présente même de l’eau stagnante dans le fond. Grâce à une couche drainante, p. ex. de JBL Manado , vous pouvez empêcher que l’eau demeure dans le sol humide et entraîne des moisissures.

Entretien : parfois, on est juste un peu négligent parce que la vie professionnelle ou privée nous prive de temps libre. Alors il peut y avoir des traces d’excréments ici et là, le bol d’eau n’a pas été nettoyé ou le contrôle n’est pas aussi intensif que d’habitude. Vous devez toujours être conscient(e) que cette négligence fait du tort à vos animaux et qu’elle doit rester une exception absolue. Le manque d’hygiène peut vite entraîner une infestation de moisissures ou d’acariens.

Décoration naturelle : les terrariophiles adorent utiliser des plantes naturelles, comme les Broméliaciées ou des morceaux de bois de la forêt avec leur écorce. Vous devez être conscient(e) qu’ils sont déjà occupés par de nombreux « habitants ». L’achat d’accessoires spéciaux pour terrarium est donc conseillé et offre de nombreux avantages. Si vous ne trouvez pas le matériel souhaité et que vous devez donc recourir à d’autres moyens, il est conseillé de vérifier la présence éventuelle d’habitants indésirables sur les plantes, de les rincer à l’eau et, si nécessaire, de les laisser reposer séparément pendant quelques jours avant de les introduire dans le terrarium. Le bois et les autres éléments de décoration devront être soigneusement nettoyés et traités à la chaleur, le cas échéant. À vous de choisir entre l’eau très chaude ou le séchage au four à 80 °C.

Aération : ce point est souvent lié à la saturation en eau, mais il doit tout de même être considéré séparément. La circulation d’air dans le terrarium ne sera jamais uniforme. Vous aurez vite, par exemple, des coins plus humides que d’autres. Dans le pire des cas, on va y voir se former de vrais « coins pourris ». Veillez donc à maintenir une bonne aération permanente ou quotidienne dans le terrarium de telle sorte que l'humidité nécessaire ne s'échappe pas, mais qu'elle crée tout de même un climat sain. De nombreux terrariums sur le marché sont équipés de dispositifs intégrés pour faire ce travail à votre place. Seuls ceux qui ont des « solutions en kit » doivent soigneusement y veiller. Des grilles rondes du rayon accessoires de cuisine contribueront à assurer la ventilation. Vous pourrez ainsi utiliser des grilles d’aération spécifiquement au plafond, sur la face avant et sur les côtés.

Lutte contre les moisissures

Vous avez découvert des moisissures dans votre terrarium ? Alors il faut agir. Vous pouvez nettoyer les plus petits endroits moisis en retirant l’endroit touché ou une partie généreuse du substrat de sol. Si l’infestation est plus importante, il est conseillé de le changer complètement et de terminer par une désinfection. Pour désinfecter, vous pouvez utiliser du JBL Desinfekt (Utiliser les biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lire l'étiquette et les informations concernant le produit. Enregistré auprès de l'Organisme fédéral allemand pour la protection et la santé au travail (BAUA) sous le numéro N-55811.) . La moisissure s’accroche au matériel par des « fils », de sorte qu’il ne suffit pas de la gratter, car elle pourrait même se propager encore plus. Vous pouvez faire « bouillir » soigneusement les morceaux de bois et les pierres. Les matières synthétiques pourront être désinfectées avec du JBL Desinfekt (Utiliser les biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lire l'étiquette et les informations concernant le produit. Enregistré auprès de l'Organisme fédéral allemand pour la protection et la santé au travail (BAUA) sous le numéro N-55811.) .

S’il y a trop d’eau dans le sol et donc une présence d’eau stagnante, vous pouvez changer complètement le sol ou essayer de siphonner le trop-plein d’eau, retirer les animaux et procéder à un « séchage rapide » avec un ventilateur. Dans tous les cas, les moisissures doivent être éliminées sur une large surface.

Lutte contre les acariens

Dès le moment où vous voyez quelques acariens, vous pouvez partir du principe que l’infestation est déjà bien avancée en superficie. Les meilleurs endroits pour le vérifier sont le bol d’eau (on y voit généralement des points noirs), les bois décoratifs et vos animaux eux-mêmes. Si tout le sol grouille déjà, il faut agir d'urgence.

Sortez vos animaux du terrarium et, si c’est possible, donnez-leur un « bain » ou libérez-les des acariens. Videz ensuite complètement le terrarium. Vous pouvez le laver à l’eau très chaude et le désinfecter avec du JBL Desinfekt (Utiliser les biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lire l'étiquette et les informations concernant le produit. Enregistré auprès de l'Organisme fédéral allemand pour la protection et la santé au travail (BAUA) sous le numéro N-55811.) . Vous pouvez nettoyer grossièrement les plantes dans un bain d'eau, laver les bois et les pierres à l'eau très chaude et les brosser. Le recours à des sprays anti-acariens, comme ils sont utilisés sur les rongeurs, peut tuer certains animaux (par exemple les serpents), car ils provoquent des problèmes pulmonaires. Répétez la désinfection et le nettoyage au bout de 7 à 10 jours pour éliminer les œufs éventuellement passés inaperçus.

Si vous avez des indications complémentaires à donner à nos lecteurs, utilisez la fonction Commentaires ci-dessous et faites-nous part de vos expériences ou de vos astuces pour traiter les moisissures ou les acariens, ainsi que des mesures que vous avez prises pour les éviter.

© 09.09.2018
Matthias Wiesensee
Matthias Wiesensee
M.Sc. Wirtschaftsinformatik

Social Media, Online Marketing, Homepage, Kundenservice, Problemlöser, Fotografie, Blogger, Tauchen, Inlineskating, Aquaristik, Gartenteich, Reisen, Technik, Elektronische Musik

Ma personne: Seit Teenagerzeiten mit Aquarien in Kontakt. Klassische Fischaquarien, reine Pflanzenaquarien bis hin zum Aquascape. Aber auch ein Gartenteich und Riffaquarien begleiten mich privat im Hobby. Als Wirtschaftsinformatiker, M.Sc. bin ich als Online Marketing Manager bei JBL für die Bereiche Social Media, Webentwicklung und der Kommunikation mit dem Anwender der JBL Produkte zuständig und kenne die JBL Produkte im Detail.

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.