Bien mesurer avec PROSCAN. Voici comment !

Éviter les erreurs fréquentes dans les mesures réalisées avec des bandelettes d’analyse et PROSCAN dans l’aquarium – Tuto vidéo

Les bandelettes d'analyse sont une méthode fiable et très appréciée pour déterminer différents paramètres en médecine humaine ou à la maison. On s’en sert chez le médecin ou soi-même, au calme, à la maison. Que ce soit pour la glycémie, le cholestérol, la teneur en sel ou en chlore de la piscine de l'hôtel, la dureté de l’eau pour le lave-linge ou le pH de l’urine – les possibilités d’utilisation sont multiples.

Les tests rapides sous forme de bandelettes ne sont pas utilisés uniquement dans le domaine professionnel et médical, mais aussi en aquariophilie.

En aquariophilie, il existe aussi d’autres méthodes, par exemple, les tests en gouttes, très appréciés ( PROAQUATEST & RECHARGE ). En alternative, nous avons encore la possibilité de faire un examen de laboratoire ou d’utiliser des appareils de mesure spéciaux avec des sondes, comme le JBL PROFLORA CO2 pH SENSOR SET .

Comme le dit l’article de blog Précision de lecture contre précision de mesure – Résultats différents de mesures de température pour expliquer la mesure de la température, les tests d’eau ont eux aussi une précision de mesure et une précision de lecture. Cette dernière dépend des divisions de la carte de couleurs utilisée pour la comparaison dans les tests en gouttes aussi bien que dans les tests en bandelettes. Les limites de la précision d’une telle méthode de test sont en règle générale liées à la capacité de l’œil humain à distinguer ces valeurs les unes des autres en nuances plus fines. C’est pourquoi, en imprimerie, on utilise ce qu’on appelle des densitomètres, qui peuvent différencier des nuances même très fines et les comparer à un « modèle ». L’œil humain ne peut le faire que dans une certaine limite. Dans les tests en gouttes de JBL, l’œil humain est aidé par le bloc comparateur qui ne tient pratiquement pas compte de l’influence de la lumière incidente.

La précision des bandelettes d’analyse

Dans le milieu aquariophile, on entend souvent dire des tests qu’ils « sont imprécis » ou qu’ils « ne valent rien ». Pourtant, ces méthodes permettent d’obtenir des résultats précis. D’où vient alors cette opinion répandue ?

Les divisions figurant sur les nuanciers et la précision des mesures de chaque méthode montrent techniquement que l’on peut atteindre des résultats précis. Même si les mesures en laboratoire produisent des nuances plus fines, la question est de savoir si un résultat encore plus finement échelonné mènerait à une appréciation différente de la situation en présence. La décision découlant d’un pH de 6,95 serait-elle différente avec un pH de 7,0 ?

Avec les tests rapides, nous obtenons en une minute sept paramètres d’eau à évaluer. Nous savons alors si un paramètre est parfaitement juste, trop haut ou trop bas. S’il y a un problème, peu importe de savoir si le taux de nitrites est de 0,5 mg/l ou de 0,65 mg/l. Les deux ne sont pas corrects et nécessitent que vous agissiez. Ceux qui veulent tout de même avoir plus de précision auront recours au test en gouttes ( JBL PROAQUATEST NO2 Nitrite ).

Dans la graduation, les deux résultats coïncident, même si on obtient deux chiffres différents. À l’école, nous avons appris à arrondir les chiffres en cours de mathématiques. C'est exactement ce qui se passe dans les procédures de test avec des échelles différentes.

Un exemple : les divisions du pH sur une bandelette d’analyse JBL PROSCAN sont échelonnées par paliers de 0,2 : 6,6 - 6,8 - 7,0 - etc. La précision de mesure est d’à peu près une division d’échelle. La sonde de pH mesure par paliers de 0,01, mais la lecture se fait par paliers de 0,05. La valeur 6,85 est donc soit 6,84, soit 6,86. Si la bandelette indique 6,8, les deux résultats sont identiques. L'évaluation ne conduit pas à un résultat différent.

Maintenant, il y a encore un autre point. Supposons que vous faites le test et le relevé correctement (vous trouverez ci-dessous une vidéo et toutes les indications nécessaires). Dans deux mesures effectuées séparément, vous obtenez les résultats 6,6 et 6,8 pour le pH. Examinons ces deux résultats, puisqu’ils ne diffèrent que d’une division d’échelle. Quelle en est la cause ? L’œil humain tout comme la mesure basée sur l'application affectent la couleur de la case réactive sur la bandelette à un résultat précis sur le nuancier.

Si le résultat se situe exactement entre deux divisions d’échelle (par exemple 6,6 et 6,8), le résultat sera classé vers le haut ou vers le bas (arrondi). L’une des deux mesures se situe à 6,65 et l’autre à 6,75. On peut donc voir apparaître une fois 6,6 et une fois 6,8. Ne soyez pas déconcertés, les deux sont correctes et n’entraînent pas de décision différente. Si vous avez bien fait attention, les deux résultats étaient également différents en arrière-plan. Ceci est généralement dû à des petites erreurs dans l’utilisation. Vous en trouverez les explications dans la vidéo ci-dessous et le texte qui suit.

Même si une mesure numérique laisse supposer qu’elle s’échelonne en paliers de 0,0001, elle a besoin de divisions fixes. Celles-ci sont si « solides » que de petites imprécisions dans l’utilisation n’entraînent ni résultats en dents de scie, ni modifications dans les résultats. Seule le chiffre entre deux divisions d’échelle provoque l’incertitude évoquée.

La bandelette de test numérique avec appli

Vous savez bien sûr déjà que pour vérifier facilement la qualité de l’eau, on utilise des bandelettes d’analyse. Ces bandelettes comportent des petites zones carrées qui réagissent au contact de l’eau et changent de couleur du fait des différents réactifs présents sur la bandelette. On compare ce changement visuellement, autrement dit à l’œil nu, avec un nuancier de comparaison qui permet de définir la bonne paire de valeurs.

Aussi bien l’acuité visuelle de l’utilisateur que la lumière ambiante ou les dommages causés sur ce nuancier soit par de l’eau, soit par décoloration au soleil, peuvent affecter la précision de lecture. Dans la version numérique JBL PROSCAN , la précision est le résultat de l’interaction entre l'appareil photo de votre smartphone, l'application JBL PROSCAN App et le nuancier JBL PROSCAN ColorCard en format carte bancaire. L’utilisation est la même. L’application guide correctement l’utilisateur et, une fois les 60 secondes de la minuterie écoulées, elle permet de scanner la bandelette de test sur la ColorCard. La technologie ColorCatcher en arrière-plan fait le reste automatiquement.

Elle détecte une lumière, une faiblesse de la vue, un daltonisme ou la lumière ambiante en fonction des couleurs et les interprète en interaction avec les cases de référence de la ColorCard, puis détermine les résultats des paramètres analysés. Le résultat est une analyse numérique objective, plus sûre et plus précise que celle réalisée à l’œil nu. Les plages de valeurs enregistrées sont échelonnées en moyenne deux fois plus finement que les divisions possibles en mode de mesure analogique. Les bandelettes d’analyse sont vendues dans des conditionnements de petite taille et accompagnées d’un certificat de solidité des couleurs de la COLORCARD, spécial pour PROSCAN. Le coussin anti-humidité contenu dans la tête du petit tube assure une bonne qualité, même plusieurs mois après l’ouverture.

Éviter les erreurs de mesure – Liste des erreurs typiques d’utilisation

Je vous ai montré plus haut que la précision de mesure et de lecture des bandelettes d'analyse permet d’obtenir des résultats fiables et précis pour l'évaluation. Maintenant, tout cela suppose que vous fassiez le test correctement, sans aucune erreur. Même en laboratoire, des erreurs faites dans l’évaluation conduiraient à des résultats erronés. Vous avez déjà votre petit laboratoire sous la main et vous pouvez obtenir des résultats précis avec des moyens très simples.

Chaque fois que nous avons reçu des messages sur des valeurs en dents de scie ou erronées et que nous avons ensuite examiné les bandelettes de test sur la ColorCard ou une carte de comparaison des couleurs, nous avons toujours trouvé des erreurs dans l’utilisation du test ou dans la lecture. Cette constatation nous a incités à créer pour vous cette vidéo. Vous y découvrirez comment faire correctement une mesure et quelles sont les utilisations possibles qui entraînent inévitablement des valeurs divergentes, voire une erreur.

Nous avons repris pour vous sous forme écrite les points montrés dans la vidéo :

La préparation

  1. Sortez toutes les pièces dont vous avez besoin.
  2. Choisissez un endroit idéal pour la photo, qui soit éclairé de manière uniforme par la lumière du jour.
  3. Déposez le nuancier JBL PROSCAN ColorCard sur un support mat, non réfléchissant, pouvant absorber de l'eau. L’idéal est de prendre une feuille d'essuie-tout ou un mouchoir en papier.
  4. Éloignez tout ce dont vous n’avez pas besoin.
  5. Lancez l’application et suivez les instructions.
  6. Lancez la minuterie.
  7. Plongez la bandelette d’analyse pendant 3 secondes dans l’eau de l’aquarium.
  8. Sortez la bandelette de l’eau.
  9. Ne secouez PAS la bandelette de test, mais tapotez-la latéralement sur le support de manière à éliminer l’excès d’eau et éviter que les cases réactives ne réagissent entre elles.
  10. Positionnez la bandelette de test sur la ColorCard.
  11. Une fois les 60 secondes de la minuterie écoulées, alignez votre smartphone (en l’espace de 3 secondes) directement en parallèle (horizontalement) de la ColorCard de manière à ce que celle-ci se trouve entièrement dans l'image et qu'il ne reste que quelques millimètres de libres sur les bords. Le scan démarre automatiquement, 3 secondes après l’expiration de la minuterie. S’il n’a pas été réussi, il peut être déclenché en « focus » en rappuyant sur l’écran.
  12. Vous pouvez maintenant lire les résultats de la mesure actuelle et consulter les recommandations.
  13. Passez maintenant à Analyses et comparez votre mesure actuelle avec les mesures réalisées jusqu’ici.
  14. Terminé.

1ère Source d’erreur : le support

L'absence de support ou un support inapproprié peuvent tromper l'œil numérique de l'appareil photo de votre smartphone. La réflexion de la lumière par une surface réfléchissante, des flaques d’eau ou une orientation non horizontale du smartphone par rapport à la ColorCard (à savoir en biais devant le ventre ou sur le côté) sont la cause de problèmes de ce genre. Le verre et les surfaces lisses sont dans ce cas un problème.

Un support approprié, comme une feuille d’essuie-tout ou un mouchoir en papier, ne fait pas qu’absorber l’eau, il évite également les reflets.

2e Source d’erreur : l’utilisation de la bandelette d’analyse

Les bandelettes de test réagissent une seule fois au contact de l’eau. Autrement dit, elles ne doivent pas avoir été humidifiées auparavant et ne peuvent être utilisées qu’une seule fois. Ne laissez donc jamais le petit tube ouvert, ne sortez pas les bandelettes et ne touchez jamais les cases réactives. La pénétration d’éclaboussures dans le tube rend les bandelettes inutilisables. Cette source d’erreur se manifeste fréquemment par un taux de chlore qui n’est pas présent dans l’eau.

Chacune des petites cases est un test à part entière. C’est pourquoi vous ne devez jamais secouer la bandelette de test après l’avoir sortie de l’eau. L’eau passe alors d’une case à la suivante, provoquant des réactions croisées. En agitant la bandelette en l’air, l’excès d'eau n’est pas suffisamment éliminé. Des ponts d’eau se forment entre les cases. Ils n’irritent pas seulement l’œil numérique, ils faussent aussi les réactions des cases réactives, ce qui se manifeste souvent par des bords de couleur différente.

Après le prélèvement, amenez directement la bandelette d’analyse vers le support et tapotez-la latéralement sur celui-ci. L’eau excédentaire est ainsi éliminée. Il n’y a pas de réactions croisées.

3e Source d’erreur : l’éclairage

Les meilleures conditions seront réunies si vous êtes dans une pièce éclairée par la lumière du jour. Un éclairage très direct et très rapproché provoquera des ombres partielles sur la ColorCard. Celle-ci doit être éclairée de manière uniforme. C’est la raison pour laquelle le flash est désactivé. Il provoquerait en plus des reflets. La lumière artificielle ou même la lumière très colorée d’une LED peuvent influencer le test. Un éclairage insuffisant génère du bruit numérique (ISO) et affaiblit la saisie des valeurs de référence. Les mesures effectuées près de l’aquarium ou sous une lampe de bureau ne sont donc pas fiables.

Faites le test près d’une fenêtre lumineuse ou dans une pièce bien éclairée.

4e Source d’erreur : la ColorCard

Au cours du scannage, toutes les cases de couleurs de référence de la PROSCAN ColorCard sont captées, en tenant compte des données de votre appareil photo et de l’éclairage ambiant, puis comparées avec les cases de couleurs de la bandelette d’analyse. Pour obtenir un résultat précis, la ColorCard ne doit pas être endommagée par des rayures, des taches d’eau ou, le cas échéant, présenter des endroits décolorés (exposition au soleil).

Conservez la ColorCard à l’abri de la lumière et de l’humidité dans le meuble de l’aquarium.

5e Source d’erreur : le scannage

Il est important que la bandelette de test soit correctement orientée. L’extrémité longue de la bandelette est orientée vers le bas (BOTTOM). La bandelette doit recouvrir complètement les cases grises de la ColorCard. Elle ne doit pas être posée en biais, ni de manière imprécise. Sinon, la couleur grise du fond sera également saisie et utilisée pour le calcul de la valeur. C’est ce qui explique aussi que certains petits futés ont des problèmes depuis le début. Ils coupent les bandelettes en deux parce qu'ils veulent économiser de l’argent.

Le processus de scannage est activé après l’expiration de la minuterie (60 secondes) et déclenche l’autofocus au bout de 3 secondes. Profitez de ces 3 secondes pour aligner votre smartphone. S'il est trop tard, vous pouvez redémarrer le processus de scannage avec l’autofocus dans les 7 secondes suivantes en touchant l’écran. Un scannage plus tardif donnera des résultats erronés, car la bandelette d’analyse continue toujours à réagir. C’est pourquoi il n’est pas non plus possible de répéter un scan avec la même bandelette.

Suivez les instructions dans l’application et restez près de votre téléphone pendant la mesure.

Conclusion

J’espère que la vidéo et les points écrits vous aideront à réaliser votre mesure de manière fiable et précise et que vous éviterez les erreurs typiques commises tant par les débutants que par les professionnels. Vous avez donc un instrument fiable et très pratique sous la main pour déterminer les paramètres les plus importants de l’eau de votre bassin de jardin, de votre aquarium ou de votre robinet.

© 07.01.2022
Matthias Wiesensee
Matthias Wiesensee
M.Sc. Wirtschaftsinformatik

Social Media, Online Marketing, Homepage, Kundenservice, Problemlöser, Fotografie, Blogger, Tauchen, Inlineskating, Aquaristik, Gartenteich, Reisen, Technik, Elektronische Musik

Ma personne: Seit Teenagerzeiten mit Aquarien in Kontakt. Klassische Fischaquarien, reine Pflanzenaquarien bis hin zum Aquascape. Aber auch ein Gartenteich und Riffaquarien begleiten mich privat im Hobby. Als Wirtschaftsinformatiker, M.Sc. bin ich als Online Marketing Manager bei JBL für die Bereiche Social Media, Webentwicklung und der Kommunikation mit dem Anwender der JBL Produkte zuständig und kenne die JBL Produkte im Detail.

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.