Néons rouges dans la nature et en aquarium

Le milieu de vie naturel du néon rouge

Ceux qui veulent reproduire un biotope naturel de néon rouge en aquarium doivent pouvoir faire l’impasse sur les aspects esthétiques. Beaucoup de feuilles au sol, une eau de couleur brune et aucune plante aquatique. Mais il semble qu’il y ait aussi des aquariophiles qui trouvent ça beau. C’est du moins à ça que ressemblent les habitats d’origine de ces poissons.

En principe, on trouve les néons rouges dans des eaux peu profondes. Ils semblent nettement privilégier des profondeurs d’eau entre 10 ( !) et 60 cm. Dans une rivière, nous les avons vu éviter les zones profondes d'une rivière qui étaient d'environ un mètre. Ils se tenaient certes dans la même rivière, mais toujours aux endroits plats. Lorsque des ruisseaux et des rivières serpentent dans la nature, il se forme toujours un endroit peu profond (à l’extérieur) et un endroit profond (à l’intérieur) dans les coudes. Même sans regarder sous la surface de l'eau, on peut déjà deviner quels poissons on trouvera dans telle ou telle zone.

Étant donné que les zones plus profondes sont également habitées par des grands cichlidés, le choix d’une zone peu profonde par les néons rouges est tout à fait malin. Les scalaires altum ne peuvent pas non plus les poursuivre dans les zones d’eau peu profondes et restent donc toujours dans les zones plus profondes. Pourtant, certaines espèces de crenicichla et autres siluridés prédateurs «s’accommodent» aussi des eaux peu profondes. C’est la raison pour laquelle, en eau peu profonde, les néons rouges préfèrent les endroits où le fond est recouvert d'une grande quantité de feuilles. En cas de danger, ils forment d’abord ce fameux banc qui empêche les ennemis de se concentrer sur un seul individu et, en plan B, ils ont ensuite le feuillage où aucun poisson ne peut en retrouver un autre.

En alternance au substrat de feuilles, nous voyons aussi des néons rouges dans l’eau peu profonde voisinant la berge, dont le dense réseau de racines sert également de refuge. Dans ces biotopes, qui peuvent être aussi de 50 à 60 cm de profondeur, les néons n’évoluent toutefois jamais en banc. On pourrait penser que ce sont des solitaires. Pour saisir six poissons sur une seule photo, il faut un moins avoir un objectif grand angle !

Lorsqu’on regarde plus attentivement, on voit sur les photos que les ventres des néons sont plutôt creusés que rebondis. Ce n’est pas étonnant, car pour ces planctonivores, la table n’est malheureusement pas très bien garnie. L’eau noire est si hostile à toute forme de vie qu’on peut tranquillement s’asseoir au bord de la rivière le soir sans se faire dévorer par les moustiques, mais ce qui signifie aussi qu’il n’y a pratiquement pas de larves d’insectes ni de micro-crustacés dans l’eau. En traînant un filet à plancton pendant une demi-heure dans une eau noire, votre butin n’excédera pas 5 petits copépodes. Il est plus facile d’attraper un dauphin d’eau douce !

Le néon rouge en aquarium

En aquarium, la situation est différente. En règle générale, nous ne faisons pas cohabiter de poissons prédateurs avec nos néons et donc, le substrat de feuilles pourrissantes n’est pas nécessaire. Pour des raisons esthétiques, nous pouvons tout à fait utiliser des plantes aquatiques. D’ailleurs, les néons connaissent bien la couleur verte : il y a régulièrement des branches feuillues qui tombent dans l’eau et en période de crue, on voit également beaucoup de verdure dans l’eau. Ceci toutefois uniquement jusqu’à la prochaine saison sèche ! Les néons ont besoin de beaucoup d’espace de nage. On les trouve plutôt rarement entre les plantes. Il est donc possible d’avoir une plantation éparse ou bien dense en bordure. Le substrat de sol n’a aucune importance pour ces petits characidés. En règle générale, ils ne cherchent pas leur nourriture au sol, mais toujours en eau libre ou à la surface de l’eau (quand ils l’ont appris).

On peut toujours utiliser du bois et des pierres pour la décoration de l’aquarium, même si les néons n’y attachent pas une plus grande importance. Un aquarium pour néons rouges inspiré de leur habitat naturel possède un grand espace de nage libre et des racines de bois avec des plantes en bordure. Leur reproduction en aquarium communautaire est pratiquement impossible et nécessite un bac d’élevage spécial, mais ça, ce serait une autre histoire.

Il n’est pas indispensable de reproduire une température d’eau de 30 °C dans l’aquarium comme celle que nous trouvons dans certains biotopes de néons rouges ! Le métabolisme des poissons fonctionne alors à plein régime en continu et réduit leur espérance de vie ; d’autre part nos belles plantes aquatiques n’aiment pas du tout ce genre de températures. Des températures d’eau entre 25 et 27 °C sont parfaitement suffisantes.

Les paramètres d'eau de ces habitats se ressemblent : le pH était toujours dans une plage très acide entre 4 et 5,5. Dureté totale et dureté carbonatée n’étaient pas décelables. La conductivité était de 9 à 10 µS/cm et les températures de l’eau oscillaient entre 26 et 29 °C. Ces valeurs ont été mesurées pendant les expéditions JBL dans la région de Puerto Inirida, en Colombie. Lors d’une expédition JBL à Barcelos, sur les rives du Rio Negro, certainement la plus grande plaque tournante sud-américaine pour les néons rouges, nous avons relevé des paramètres d’eau presque identiques. Seule la conductivité y était légèrement plus élevée, affichant 16 µS/cm. L’intensité de coloration des eaux noires était par contre tout à fait différente.

Les néons rouges vivent aussi bien dans des eaux noires extrêmement teintées par des substances humiques que dans des eaux modérément noires, présentant seulement une légère couleur de thé. En aquarium, il très facile d’ajouter des substances humiques avec des produits appropriés, par exemple du JBL Tropol . Avec un dosage normal, on n’obtient toutefois qu’une coloration brunâtre à peine visible, bien qu’il y ait déjà là de nombreuses substances humiques dans l'eau. Ce n’est qu’en multipliant le dosage par 3 ou par 4 que la nuance brune de l’eau sera nettement visible. Reste à savoir bien sûr dans quelle mesure nous devons copier la nature pour nos poissons. À moins d’habiter juste dans ces régions d’Allemagne où l’eau tombe du robinet sous forme de blocs minéraux (dureté de l’eau supérieure à 20 °dGH !) et où le pH se stabilise dans une plage neutre (6,5-7,5), il vaut beaucoup mieux obtenir un climat idéal pour vos poissons en faisant régulièrement des changements partiels de l’eau et en ayant une bonne filtration, plutôt que de recourir à un bricolage hasardeux pour faire baisser le pH de 0,002 ou de réduire la dureté de 0,5 en ajoutant de l’eau osmosée. En observant de plus près le débit de l’eau d’un ruisseau ou même d’une rivière dans la nature, on s’aperçoit assez vite pourquoi un changement partiel de l’eau dans l’aquarium est si important.

L’alimentation des néons rouges

Comme nous l’avons déjà évoqué, c’est plutôt le manque de nourriture qui règne dans les habitats naturels des néons. Les poissons importés ont donc souvent des ventres creusés et n’ont pas vraiment l’air bien nourris. Les néons issus de reproductions sont généralement mieux nourris : leurs ventres plus ronds en témoignent. Il est donc important de bien nourrir les néons récemment achetés (néon rouge ou néon simple). Comme pour beaucoup d’animaux de petite taille, il est important de les nourrir plus souvent et, bien sûr, toujours avec des portions plus petites, adaptées à leur taille. Dans le cas de poissons affamés, un nourrissage cinq fois par jour peut être tout à fait approprié !

Le plus important est la taille de l’aliment. La plupart des aliments sont simplement trop gros et ne rentrent pas dans les petites bouches. Avec, par exemple, le JBL NovoGranoMix XXS , JBL dispose de granulés vraiment petits dans sa gamme. Avec les granulés de taille supérieure XS, les petits néons seront encore obligés d’arracher des morceaux, car ils n’arriveront pas à les faire rentrer entièrement dans leur bouche ! Dans la nouvelle gamme PRONOVO, JBL a même développé un aliment spécial NÉON (et autres petits characins), le JBL PRONOVO NEON GRANO XXS

La question de la taille de l’aliment n’a jamais été vraiment prise en compte par le passé et ce n’est que maintenant qu’elle est au centre de l’attention. Comme les néons et autres petites espèces de characidés sont planctonivores, un aliment planctonique (p. ex. JBL PlanktonPur SMALL ) est un type de nourriture idéal. Tant qu’ils sont de taille suffisamment petite, d’autres types d’aliments conviennent également, car les néons ne sont pas vraiment difficiles. Ils possèdent des petits dents pointues et sur de bonnes photos macro, ils ressemblent à des petits piranhas.

© 02.04.2023
Heiko Blessin
Heiko Blessin
Dipl.-Biologe

Tauchen, Fotografie, Aquaristik, Haie, Motorrad

Commentaires

Les cookies, une petite info, et on continue

Le site Internet de JBL utilise lui aussi plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lorsque vous visitez ce site. Ensuite, des cookies à des fins de marketing. Ces cookies nous permettent de vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre vaste site et de mesurer le succès de nos campagnes publicitaires. Grâce aux cookies de personnalisation, nous pourrons nous adresser directement et individuellement à vous en fonction de vos besoins, même en dehors de notre site Internet. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Le site Internet de JBL utilise également plusieurs types de cookies afin de vous offrir une fonctionnalité complète et de nombreux services : des cookies techniques et fonctionnels, dont nous avons absolument besoin pour que tout fonctionne bien lors de votre visite de ce site. D'autre part, des cookies pour le marketing. Vous pouvez déterminer à tout moment, même ultérieurement, les cookies que vous autorisez ou non (pour plus d’informations, voir « Modifier les paramètres »).

Dans notre Déclaration sur la protection des données vous pouvez lire comment nous traitons les données à caractère personnel et à quelles fins nous utilisons le traitement de ces données. vous pouvez lire comment nous traitons les données à caractère personnel et à quelles fins nous utilisons le traitement de ces données. Merci de confirmer l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Vous avez plus de 16 ans ? Alors confirmez l’utilisation de tous les cookies en cliquant sur « Lu et approuvé » et c’est reparti !

Sélectionnez vos paramètres de cookies

Cookies techniques et fonctionnels pour assurer que tout fonctionne bien lors de votre visite sur notre site web.
Cookies marketing afin de pouvoir vous reconnaître sur les pages de notre site et mesurer le succès de nos campagnes publicitaires.

Messages PUSH de JBL

C’est quoi, au juste, les messages PUSH ? Dans le cadre des normes W3C, les notifications web déterminent une API pour les notifications des utilisateurs finaux qui sont envoyées aux appareils de bureau et / ou mobiles des utilisateurs via le navigateur. Les notifications apparaissent sur les terminaux d’une manière identique à celle que connaît l’utilisateur final des applications installées sur son appareil terminal (p.ex. e-mails). Les notifications apparaissent sur les terminaux d’une manière identique à celle que connaît l’utilisateur final des applications installées sur son appareil (p.ex. e-mails).

Ces notifications permettent à un exploitant de site web de contacter ses utilisateurs tant que leur navigateur est ouvert - qu’ils soient justement sur le site en question ou non.

Pour pouvoir envoyer des notifications push web, il suffit d’un site web sur lequel est installé un code push web. Grâce à cela, même les marques qui n’ont pas d’applications peuvent profiter de nombreux avantages des notifications push (communications en temps réel, personnalisées et juste au bon moment).

Les notifications web font partie de la norme W3C et déterminent une API pour les notifications des utilisateurs finaux. Une notification permet d’informer l’utilisateur sur un événement en dehors du contexte d’un site web, par exemple sur un nouvel article de blog.

Ce service est mis gratuitement à disposition par la société JBL GmbH & Co. KG. Il peut être aussi facilement activé que désactivé.